Août 1968, à Prague : n’oublier jamais !

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Comme le temps passe… Parmi les anniversaires de cette année 68, la mémoire a le devoir de ne pas oublier l’invasion de ma seconde patrie : la Tchécoslovaquie. Nous rentrions de Prague où les intellectuels dominants tenaient le futur comme « possible », à savoir une société plus juste dans un cadre de liberté retrouvée. J’ai partagé, une année (1967), cette utopie, cette illusion. Ce fut un temps où la comparaison avec le mystère de la Sainte Trinité apparaissait comme la plus accordée pour juger du parti communiste. Il n’y en avait pas un mais deux, réunis sous la même appellation qui n’en faisait qu’un. La partie la plus sectaire, doctrinaire et sanguinaire finit par l’emporter…

Le 21 août 1968, 450 000 soldats de l’URSS, de la Pologne, de la Hongrie – et, horresco referens, de l’embryon allemand mal dénazifié qui s’appelait alors « RDA »-, déferlèrent en Slovaquie et en Bohême. Les chars en premiers : 6300 ! rien que ça. En pointe, des Soviétiques de Sibérie, allergiques, ces bons sauvages, à toutes ces nouveautés « fascistes » rencontrées dans un pays en train de virer « à droite ». Tel était le conte qu’on leur avait servi avant qu’ils embarquent pour la reconquête. Il y eut des morts par dizaines, évidemment, car les jeunes Tchèques d’alors n’avaient  pas froid aux yeux. Un photographe les a brillamment montrés escaladant les monstres d’acier : Josef Koudelka. Retenez bien ce nom, c’est celui d’un artiste courageux.

La nuit s’étendit sur tout le royaume de Bohème et dura plus de vingt ans. Vaclav Havel n’écrivait plus et ne jouait plus de pièce. Les pompiers n’étaient plus à leur misérable fête « socialiste », comme dans le film très corrosif de Milos Forman. Il n’y avait plus de « petites marguerites », comme dans le film de Vera Chytilová. Il n’y eut plus de ces dessins à double sens de mon ami Vladia Jiranek… Tous sont morts désormais.

Comme l’écrit Stéphane Courtois sans en dire davantage : « au moment où les chars soviétiques écrasaient à Prague des velléités de démocratie, à Paris, Rome ou Berlin-Ouest des milliers d’étudiants politiquement incultes, cornaqués par des leaders léninistes – trotskistes, maoïstes, guévaristes -, chantaient L’Internationale en brandissant le poing et appelaient à une révolution communiste dont ils étaient incapables de percevoir le caractère totalitaire. »

J’irais aujourd’hui plus loin : avez-vous remarqué que ces misérables avatars de bolcheviques se sont introduits un peu partout : dans la presse, le cinéma, la politique… ? Ils pullulent et ont produit la pensée « korrecte ».

MORASSE

Photo : domaine public
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Nos économies sur la voie d’une «soviétisation» ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent à la «soviétisation de l’économie». Face aux mesures prises par les Etats occidentaux...

Espagne. Une généralisation de l’habitat collectif d’ici 2050… et 250 000 immigrés supplémentaires par an ? [Vidéo]

Le futur de l'Espagne pourrait bien ressembler à une dystopie pour quiconque ne croit pas aux mythes progressistes. Le premier ministre espagnol Pedro Sanchez...

Eric Zemmour : « Il y a un lien évident entre communisme et islam (…) Ce sont deux totalitarismes internationalistes »

Eric Zemmour : « Il y a un lien évident entre communisme et islam (...) Ce sont deux totalitarismes internationalistes » Face à l'info du...

Jonas Fink, 40 ans de vie derrière le rideau de fer (BD)

Jonas Fink couvre quarante ans d’une vie derrière le rideau de fer, en Tchécoslovaquie. Ce chef d’œuvre de la bande dessinée vient de sortir...