Huelgoat. La crêperie des Myrtilles, à ne pas rater !

A LA UNE

La cité d’Huelgoat dans le Finistère est incontestablement une des merveilles de la Bretagne. Le camp d’Arthus, ses chaos rocheux, sa rivière d’argent, sa roche tremblante et… sa crêperie des Myrtilles.

Une crêperie qui fait incontestablement partie des meilleures de toute la Bretagne, son classement sur Trip Advisor est donc tout à fait justifié.

Il s’agit d’une des plus anciennes crêperies de la région, qui avait fermé trois ans avant de réouvrir en 2016 sous l’impulsion de Cyrille Borgne et Magali Leroux .

Au menu donc des crêpes de blé noir et de froment (réalisées avec talent, et avec de la farine biologique made in Scrignac). Le cadre est très agréable dans cette maison typiquement bretonne. Deux salles, et au milieu, la cuisine où l’on peut voir le chef crêpier exercer son talent et préparer avec amour vos assiettes.

Au niveau de la carte de la crêperie des Myrtilles, vous ne retrouverez pas 40 000 propositions différentes de galettes et de crêpes. Mais des spécialités du chef sucrées ou salées, et quelques classiques (complète, complète tomates, complète andouille…), ainsi que des glaces pour le dessert.

Et le rendu dans l’assiette ? A tomber par terre. Sucré comme salé. La pâte est très réussie, beurrée mais pas trop. Les garnitures sont délicieuses (laissez vous tenter par la galette avec sa confit d’oignon, son lard, son fromage et ses pommes de terre, ou bien celle sucrée/salée, avec chèvre et confiture de cerise d’Huelgoat).

Chaque produit cuisiné est un produit frais : « les congélateurs ne servent qu’à faire des glaçons » nous explique la patronne.

Pour le dessert, mention spéciale à  « La Freizh », où si la crêpe est bien présente, la garniture (des fraises de plougastel, un milk-shake à la fraise, un sablé breton) joue un rôle très important niveau culinaire comme niveau présentation.

Pour accompagner le tout, vous aurez le choix entre un cidre de qualité, mais pour les amateurs de vin, le vin en pichet fera largement l’affaire (c’est un fitou en bouteille servi au pichet).

Pour pouvoir déjeuner ou dîner à la crêperie des Myrtilles, nous vous conseillons de réserver. En effet, le succès (largement mérité) de cette crêperie fait qu’ils sont nombreux à vouloir s’y attabler entre deux randonnées ou ballades à Huelgoat.

Pour le reste, foncez les yeux fermés, vous n’aurez pas tous les jours l’occasion de déguster de si bonnes galettes .

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Afrika-ar-Su : N’eo ket mui paeet implijidi an ANC abaoe 3 miz

N'eo ket an ANC evit meriñ ekonomiezh Afrika-ar-Su (anez komz eus ar peurrest evel just) met n'eo ket evit...

Immigration et racket du contribuable. Un milliard d’euros pour l’aide médicale d’État (AME) aux migrants dans le budget 2022

Un milliard d'euros. 14 euros par Français, pris dans vos poches. Selon le projet de loi de finances annoncé...

Articles liés