Nantes : les règlements de comptes entre gangs ont lieu maintenant en plein midi

A LA UNE

Un nouvel épisode de tirs dans le cadre des règlements de comptes entre gangs a eu lieu en plein midi ce 23 août. Vers 12h45, un homme a ouvert le feu à l’arme automatique depuis un carré de pelouse en direction du 1, rue André Gide, dans le quartier dit sensible de la Boissière (quartiers nord). Un jeune homme d’une vingtaine d’années – connu de la police – a été blessé à un bras et une jambe.

Conduit au CHU par des proches, cet homme de 26 ans n’est pas en danger. Cependant, plusieurs balles sont allées se ficher dans les locaux d’une association, Empower Nantes. Deux d’entre elles ont traversé les fenêtres avant de percer le mur d’un bureau. Les locaux étaient heureusement vides, du fait des congés et de la pause de midi.

Le tireur était attendu par une camionnette. Il est ainsi reparti à vive allure en direction de la Chauvinière avec après avoir fait feu, en pleine journée, au moins à 18 reprises depuis un petit square situé au bout de la rue André Chénier. Les douilles retrouvées appartiennent à une arme de calibre 9 mm.

Un drame a probablement été évité de justesse. On peut donc s’interroger sur le silence des pouvoirs publics face aux règlements de compte de plus en plus nombreux. Cela ne semble pas perturber le Maire de Nantes, Johanna Rolland, la dauphine de l’ancien maire et Premier ministre socialiste de François Hollande, Jean marc Ayrault. Elle plastronnait hier lundi matin sur Radio Bleu Loire Océan, se félicitant de leur politique. Cette situation n’aurait-elle donc rien à voir avec leur choix d’une immigration sans contrôle, comme en témoigne le campement illégal du square Daviais ? N’est-elle pas aussi une conséquence d’un urbanisme mégalomane?  Oubliant que ses amis politiques ont été au pouvoir pendant 5 ans et sont encore bien représentés dans les équipes d’Emmanuel Macron, elle rejette la responsabilité sur le gouvernement et, vrai Ponce Pilate, s’en lave les mains .

Rappelons que cet été Nantes a connu son premier règlement de comptes à la marseillaise : un homme connu pour trafic de drogues a été abattu le 18 juillet de deux balles en plein après-midi à Bellevue, quartier multi-ethnique de l’ouest de Nantes. Le meurtrier, qui s’est livré, était un africain du quartier sensible de Plaisance, au nord-ouest de l’agglomération, lui aussi connu pour tremper dans le trafic de stupéfiants.

LM

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés