On vous dit tout sur l’assurance scolaire pour vos enfants

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

A la rentrée, les parents sont sollicités pour souscrire une assurance scolaire, protection pour leurs enfants durant l’année scolaire. A cette occasion, le comparateur d’assurances Assurland.com a interrogé les parents sur leur niveau de connaissance sur l’assurance scolaire. Voici les résultats.

(Quiz réalisé en août 2018 auprès d’un échantillon de 875 internautes déclarant être parents d’au moins un enfant âgé de 6 ans et plus et ayant procédé à une comparaison d’assurances sur Assurland.com au cours de la dernière année.)

Les parents savent-ils à quoi sert l’assurance scolaire ?

Les Français connaissent bien l’objectif d’une assurance scolaire. Près de 91 % savent qu’il s’agit d’une assurance qui couvre un enfant scolarisé pour les dommages qu’il cause et qu’il subit. Les mamans (58 %) semblent mieux informées que les papas (42 %).

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

En revanche sur la question d’obligation d’assurance, cela semble plus flou pour les parents interrogés. La majorité des parents (74 %) pense que l’école oblige bien tous les enfants à être couverts, et que par conséquent l’assurance scolaire est bien obligatoire et 18 % pense que cette couverture n’est pas obligatoire. Or, ces deux aspects ne sont pas justes : en effet, l’obligation d’assurance scolaire dépend des situations, seuls près de 8 % des parents ont donné la bonne réponse, surtout les femmes (54 %) contre 46 % des hommes.

Pour rappel, l’assurance scolaire :

 - est OBLIGATOIRE : pour les activités scolaires facultatives (séjours linguistiques, classes de découverte, cantine, études et toute sortie facultative en général)

 - n’est PAS OBLIGATOIRE : pour les activités scolaires organisées aux horaires habituels de classe

 - est ACCESSOIRE : si vous avez déjà une Garantie des Accidents de la Vie (GAV) ou une assurance « Individuelle accidents », sachant que la responsabilité civile est déjà incluse dans la multirisque habitation.

Combien coûte une assurance scolaire ?

Concernant la question du prix de l’assurance scolaire, les parents sont seulement 34 % à avoir la bonne réponse : une assurance scolaire coûte généralement entre 10 et 40 euros par an (54 % des femmes, 46% des hommes). 26 % dit savoir que les couvertures de l’assurance scolaire peuvent être incluses dans l’un des contrats d’assurance déjà souscrits (65 % des femmes, 35 % des hommes).

Auprès de qui souscrire une assurance scolaire ?

A cette question, les 3 propositions faites dans notre quiz étaient de bonnes réponses. Une assurance scolaire peut être souscrite directement via l’école de l’enfant, via une association ou via une compagnie d’assurance. Pourtant, la majorité des parents (72 %) pensent surtout aux compagnies d’assurance.

Existe-t-il d’autres assurances qui peuvent remplacer l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire n’est pas le seul moyen de bien protéger ses enfants durant l’année scolaire. Si 18 % des parents pensent que c’est l’unique couverture pour leurs enfants, d’autres semblent savoir que d’autres contrats d’assurance, peut-être même déjà souscrits, peuvent protéger l’enfant durant ses activités scolaires et extra-scolaires :

 - 37 % pensent à l’assurance habitation

 - 25 % pensent à l’assurance individuelle accident

 - 19 % pensent à la garantie accident de la vie (GAV)

Or ces trois propositions sont vraies. Concrètement, pour bénéficier d’une protection complète de l’enfant sans passer par une assurance scolaire, l’assurance habitation + l’individuelle accident ou l’assurance habitation + la GAV fonctionnent bien également.

En effet, l’assurance habitation fait office de garantie responsabilité civile, couvrant l’enfant pour les dommages qu’il pourrait causer à des tiers et les 2 autres assurances permettent de couvrir d’éventuels dommages subis par l’enfant.

Ce qui revient à dire que les parents qui ont déjà souscrit ce type d’assurance n’ont pas besoin de souscrire en plus une assurance scolaire. Cela reviendrait à payer 2 fois pour le même service.

Synthèse : que faire à la rentrée scolaire ?

 - L’assurance scolaire n’est obligatoire que pour les activités facultatives proposées par l’école, facultative pour les activités aux horaires de classe

 - Les enfants sont peut-être déjà couverts par les assurances de leurs parents (Assurance habitation et assurance individuelle accident ou GAV), inutile de souscrire alors une assurance scolaire

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Hag anavezet e vo Flamank-ar-C’hornôg gant an Deskadurezh-Stad ?

E-touez ar yezhoù rannvro, darn n'int ket anavezet gant an Deskadurezh-Stad, kontet ma'z int da rannyezhoù pe trefoedachoù ur yezh all, galleg pe izelvroeg...

Div skol dre soubidigezh e Korsika e miz gwengolo

Embannet eo bet disadorn dremenet gant ar gevredigezh Scola Corsa : e miz gwengolo a zeu e vo digoret div skol dre soubidigezh e Korsika....

François Xavier Clément : « La formation des professeurs depuis plusieurs décennies s’est dégradée sur le plan disciplinaire »

En matière d’éducation, peu de personnes allient la pratique et la capacité à la théoriser — pour le meilleur — comme François-Xavier Clément, ancien...