Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2 milliards de personnes souffrent de pénurie d’eau potable

L’eau douce est cruciale, non seulement pour les besoins de l’homme mais également pour la production alimentaire, d’énergie et bien d’autres aspects de la vie quotidienne. Un rapport de l’ONU publié en juin dernier rapporte que d’ici 2050 la moitié de la population planétaire n’aurait plus un accès sûr à l’eau potable. Les deux principaux facteurs de cette pénurie sont : la croissance démographique et le changement climatique.

Si de nombreux scientifiques se penchent sur quels moyens permettraient de stopper le réchauffement. Résoudre le problème de croissance démographique reste néanmoins très délicat. Comment faire pour qu’une population en croissance exponentielle ait accès à une quantité d’eau finie ?

L’Inde et l’Éthiopie se trouvent dans la « short list » des pays les plus touchés par cette catastrophe. Pour le premier près de 163 millions d’individus souffriraient du manque d’eau contre 61 millions pour le second. Sauf innovations majeurs dans les années à venir comme de nouvelles techniques de dessalement des eaux de mer, l’humanité devra se débrouiller avec les quantités d’eau douce fournie par mère nature.

Comment se distribue l’eau douce actuellement ?

La majeure partie de l’eau douce est destinée à l’agriculture. L’irrigation des champs et l’entretien du bétails sont les deux principales «  pompes à eau » du monde . Or du fait de la croissance démographique, la production agricole augmente pour satisfaire les besoins de tous. Creusant un peu plus les déficits en eau potable.

De plus un défi majeur oppose de nombreuses communautés. Si le producteur sud-américain, enclavé dans sa région, plante de la canne à sucre pour produire de l’éthanol et ainsi fabriquer du carburant, il ne pourra plus récolter de nourritures pour ses proches et sa communauté. Aussi si des industriels détournent une rivière ou un fleuve pour produire un barrage électrique, Les pêcheurs en amont se retrouveront privés de leurs sources de revenus. Les scientifiques appellent ce problème «  le lien eau-nourriture-énergie ».

La pénurie de Cape Town

Plus tôt dans l’année, la ville de Cape Town en Afrique du Sud, à connu des difficultés d’approvisionnement en eau. Un «  jour zéro » à même été mis en place au mois de juin, date à la quelle la municipalité serait incapable de fournir ses habitants en eau potable. Cape Town n’est pas la première ville à faire face à une sécheresse, mais elle est vraisemblablement la première grande ville à manquer d’eau.

Maxime DUBOIS

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Alexandre Havard : « Le monde se radicalise, nous n’avons plus que 2 possibilités »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Rituels extrêmes et sorcellerie : les rites les plus étranges du monde

Découvrir l'article

Environnement

Polluants éternels dans l’eau potable

Découvrir l'article

Environnement

Stad an dour e Breizh. Le manque d’eau en Bretagne – 13 Munud e Breizh

Découvrir l'article

BREST

Rentrée 2023, Brest, 2ème ville de France de plus de 100 000 habitants où l’eau est la plus chère

Découvrir l'article

Le Mag', Santé

Santé. Transpiration : quelques conseils pour vous rendre l’été plus agréable

Découvrir l'article

Environnement, Santé, Société

Bretagne : le niveau des nappes phréatiques “modérément haut”

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

S-métolachlore. Ce pesticide très utilisé par les agriculteurs sera bientôt interdit en France

Découvrir l'article

Economie

Après l’électricité, les aliments, l’énergie…voici que les factures d’eau vont augmenter

Découvrir l'article

Environnement, VITRÉ

Vitré. Le captage d’eau potable de la Valière menacé par une pollution ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍