Euroskills 2018. Un jeune compagnon du devoir breton va défendre l’excellence de la menuiserie française

A LA UNE

Un jeune compagnon du devoir breton va défendre l’excellence de la menuiserie française lors de l’Euroskills 2018.

Titulaire d’un Brevet Professionnel en menuiserie, obtenu avec les Compagnons du Devoir, Alexis Nué, 21 ans, s’envolera bientôt pour Budapest (Hongrie) défendre les couleurs de la France. Il est l’un des 27 espoirs français de l’Équipe de France des Métiers qui participera du 26 au 28 septembre à la compétition européenne des métiers : EuroSkills. Après plusieurs semaines d’entraînement intensif (préparation physique, mentale et technique), Alexis tentera de décrocher, à Budapest, la plus belle des médailles.

ES2018_Menuiserie_Alexis_Nue3

Cette édition 2018 d’EuroSkills va rassembler 37 métiers qui concourrent sur plus de 60 000 m² d’espaces de compétition. Près de 600 compétiteurs feront le déplacement pour défendre l’excellence de leur savoir-faire et plus de 100 000 visiteurs sont attendus pour les soutenir.

Alexis Nué se présente : « J’ai découvert mon métier étant petit en bricolant chez moi. Cette première approche du métier m’a donné envie de réaliser mon stage de 3ème dans une entreprise de menuiserie. Cette dernière est devenue par la suite celle où j’ai appris mon métier en tant qu’apprenti pendant 2 ans. Cette passion pour les métiers manuels m’a été transmise par ma famille car mon grand père et mon père ont exercé la profession de maçon. Cependant, la matière, qui me plaisait le plus à travailler, était le bois, c’est la raison pour laquelle je me suis dirigé vers le métier de menuisier. Pour y parvenir, j’ai eu un parcours classique jusqu’à la classe de 3ème et ensuite, j’ai continué avec un CAP Menuisier Agenceur en apprentissage pendant 2 ans. J’ai suivi cette formation au sein du Centre de formation des Compagnons du Devoir de Brest. Une fois la fin de cette formation, j’ai fait le choix de réaliser le Tour de France avec les Compagnons du Devoir afin d’acquérir divers techniques dans différentes entreprises.»

Pourquoi ce métier ? « Dans mon métier, ce qui me plaît est le travail du bois massif c’est-à-dire le fait de partir d’un arbre pour créer un ouvrage (escalier, table,..), cela est juste passionnant. Ce métier a été une réelle découverte pour moi grâce notamment à mes déplacements à travers la France et en ce moment, en Suisse. En effet, j’y découvre différentes facettes de mon métier. Chaque entreprise a ses spécificités et ses matériaux. En ce moment, je réalise l’aménagement d’un chalet en montagne et c’est très enrichissant. Ce métier est assez vaste (agencements, escaliers, fenêtres, pose…) mais on ne s’ennuie jamais.»

Et sur sa sélection en équipe de France ? « J’étais vraiment heureux d’apprendre ma sélection en Équipe de France des Métiers. C’est pour moi, un rêve qui se réalise et un honneur de représenter mon pays et mon métier. Je souhaite montrer au plus grand nombre notre savoir-faire français dans le travail du bois. Pour me préparer au mieux, je pratique une activité sportive tous les jours et j’ai changé mes habitudes alimentaires pour avoir une meilleure hygiène de vie (alimentation, sorties,..). J’essaie d’avoir un rythme régulier pour optimiser mes entraînements.»

Quelques faits et chiffres sur les EuroSkills Competitions

  • Les Concours Européens des Métiers «EuroSkills Competitions» se déroulent tous les deux ans dans un lieu à chaque fois différent.
  • 30 métiers différents sont en compétition aux EuroSkills.
  • Les concours sont disputés au niveau mondial lorsqu’au moins 12 pays désignent des participants.
  • Le concours est organisé par WorldSkills Europe, un organisme où sont représentées 26 nations.
  • Sont autorisés à participer les jeunes professionnels de 25 ans et moins. Chacun n’a droit qu’à une seule participation.

Plus d’informations sur : http://euroskills2018.com/ et https://www.compagnons-du-devoir.com/

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes. Huit vide-greniers et autant de règles sanitaires ?

Maintenant que de nombreuses associations sont enfin au point quant aux règles sanitaires à appliquer aux vide-greniers, et qu’un...

Crus artisans et vins biologiques : la troisième voie des bordeaux ?

Entre le monde des grands crus spéculatifs et la masse uniforme des bordeaux anonymes du négoce bordelais, s’intercale l’interstice...

Articles liés