Insolite. Comment devenir un croupier sur un bateau de croisière ?

A LA UNE

Être croupier sur un bateau de luxe requiert certaines compétences et beaucoup de professionnalisme. C’est un travail très exigeant.

Comment devenir un croupier sur un bateau de croisière ?

Les croisières sont des occasions de voyager à travers le monde dans un cadre beau, élégant et reposant. Les croupiers sur un navire de croisière sont des membres d’équipage à part entière. Ils voyagent autour du monde, rencontrent des gens du monde entier, profitent des divertissements presque toute l’année, tout en faisant leur travail et en étant payé pour tout cela. On pourrait facilement dire d’eux qu’ils ont l’un des meilleurs emplois au monde. Seulement, être croupier sur un bateau de croisière demande certaines compétences et exige beaucoup de sacrifices.

Les qualifications requises

Lorsqu’on postule pour un emploi de croupier sur un navire de croisière, certaines qualifications (ou du moins des exigences) sont recherchées par les recruteurs. Voici les conditions à remplir les plus courantes :

  • Un diplôme d’études secondaires ou équivalent (un diplôme professionnel ou universitaire est toujours un atout).
  • Un minimum d’un an d’expérience dans un poste similaire au sein d’un autre casino autorisé
  • Savoir jouer au blackjack et à la roulette (connaître d’autres jeux est un plus)
  • Avoir d’excellentes compétences d’observation et le sens du détail, afin de pouvoir différencier très rapidement les numéros sur les cartes, les dés, les roues.
  • Être bon en calcul mental pour rapidement déterminer le résultat du jeu et des paris
  • Avoir d’excellentes aptitudes à la communication et une bonne maîtrise de la langue de travail et d’autres langues est un plus si possible
  • Un bon sens de l’humour
  • Une expérience antérieure des navires de croisière est toujours souhaitée, mais n’est pas obligatoire.

Lorsque les exigences au poste sont respectées, il faut postuler.

Postuler pour le poste

Les emplois de ce type sont la plupart du temps annoncés sur des sites web spécialisés dans les emplois sur des navires de croisière ou sur le site web des entreprises qui en font le besoin.

Lorsque vous trouvez des offres, autant postuler pour plusieurs d’entre elles. Vous aurez toujours le choix en cas de plusieurs réponses positives.

Durant l’entretien, les employeurs font souvent passer des tests supplémentaires visant à s’assurer que le postulant satisfait bien aux conditions de l’emploi. Cette étape passée, il lui sera notifié de son embauche ou non. Quelques vérifications d’usage suivront, dont un bilan médical, la possession d’un passeport…

Après avoir satisfait à toutes ces exigences, l’aventure en mer pourra commencer… Et contrairement à ce qu’on peut penser, être croupier sur un navire de croisière est un travail très exigeant, et dont les réalités diffèrent du travail dans un casino terrestre ou en ligne comme ceux de http://1-casinosenligne.com/ .

Les dessous de la vie de croupier sur un navire de croisière.

Le principal avantage qu’il y a de travailler sur un navire de croisière, c’est que le voyage, la nourriture et différents autres services sont gratuits. En plus, lorsque le navire accoste dans un port, le casino est fermé. N’étant pas en service, vous pouvez librement quitter le navire pour faire du tourisme ou pour une excursion.

Les conditions de travail elles, sont souvent difficiles. Les croupiers travaillent en moyenne 60 à 70 heures par semaine, au minimum 6 jours/7, pour un salaire mensuel moyen de 3 000 euros. Il n’y pas assez d’heures de sommeil, et les pauses entre les heures de travail sont souvent courtes. Pas d’erreurs permises pendant le travail ; la consommation d’alcool est limitée, et le comportement doit toujours rester irréprochable, surtout lorsqu’on se rend en zone passagers. Les membres d’équipage forment une petite communauté où la vie privée est un luxe.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés