Début du nettoyage square Daviais après l'évacuation des migrants

Comme annoncé hier par Breizh-info, le square Jean-Baptiste Daviais, à Nantes, a été évacué ce matin. Les migrants qui squattaient le jardin public du centre-ville ont été répartis entre plusieurs gymnases de la ville. Des forces de police importantes avaient été mobilisées. Cependant, les migrants n’ont manifesté aucune résistance, convaincus sans doute par les représentants de la Ville, qui a engagé pour eux de gros moyens.

Défavorables à cette évacuation qui les coupe de leurs protégés, mais aujourd’hui trop faibles pour s’y opposer, les groupes immigrationnistes n’ont pu qu’assister aux opérations. Ils savent qu’il leur suffit de patienter : si la Ville et la préfecture tiennent leurs promesses, il en résultera un appel d’air qui amènera de nouveaux migrants vers Nantes. « C’est la dernière fois que nous intervenons » a promis en substance Johanna Rolland, maire de Nantes, lors d’une conférence de presse en fin de matinée. Cela reste à voir.

Par ailleurs, la solution adoptée est à très court terme, les gymnases devant en principe être libérés début octobre. La préfecture compte disperser les effectifs de migrants dans de nombreuses communes de Loire-Atlantique, mais il est probable que beaucoup d’entre eux préféreront rester à Nantes. Rebelote !

Aussitôt le square évacué, des équipes municipales en tenue de décontamination ont commencé a nettoyer les grandes quantités d’immondices laissés par les occupants, en particulier les amoncellements de bottes de paille utilisées comme latrines en plein air.

Crédit photo : Breizh-info
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.