Étiquette : Square Daviais

Nantes. Culture Bar-Bars : Johanna Rolland finance-t-elle sa perte ?

Le Collectif Culture Bar-Bars organise une série de soirées-concerts à Nantes d’ici la mi-mars en soutien à l’ONG pro-migrants SOS Méditerranée. Un Collectif par ailleurs subventionné par la municipalité de Johanna Rolland… En soutien à SOS Méditerranée Si l’Aquarius, navire affrété par l’ONG SOS Méditerranée, a été contraint (temporairement ?) de stopper ses activités depuis quelques mois, les initiatives de

Nantes. Migrants illégaux du square Daviais : la facture sera pour les Nantais

Madame Rolland, maire (PS) de Nantes, entendait faire supporter à l’État sa politique « volontariste » de prise en charge des migrants illégaux. Réponse claire et nette du Premier ministre, Édouard Philippe : c’est niet. Prix de la politique  « volontariste » de Johanna Rolland : 4,2 millions d’euros 4,2 millions d’euros. C’est la bagatelle de ce qu’aura coûté la

Pas de « vague orange » pour SOS Méditerranée en Bretagne

SOS Méditerranée, armateur du transporteur de migrants Aquarius, et Médecins sans frontières avaient appelé à de grandes manifestations de soutien dans toute la France ce samedi. Forts de l’exposition médiatique récente de l’Aquarius, renforcée le jour-même par une brève irruption de militants identitaires au siège de SOS Méditerranée, ils comptaient sur une « vague orange » ‑ couleur que les manifestants étaient

France 3

Nantes. France 3 découvre l’insécurité : merci Breizh-info.com ? [Vidéo]

L’insécurité à Nantes a fait l’objet d’une émission dédiée sur la chaîne de télévision France 3 Pays de la Loire. Comment en est-on arrivé là ? Et si Breizh-info.com avait donné le tempo médiatique ? Cachez cette insécurité que nous ne saurions voir ! Le sujet est devenu trop brûlant à Nantes pour le taire plus longtemps ! Si la Cité

square_daviais

Nantes. Les vigiles du square Daviais agressés à coups de pierres par des migrants

Depuis l’évacuation des migrants – 698 ont été transférés vers quatre gymnases de la ville – le 20 septembre dernier, le square Daviais où ils étaient installés, au cœur de Nantes, est gardé. Entouré de barrières, ainsi que ses abords le long du tramway et vers le marché de la Petite Hollande, il est gardienné par pas moins de huit

Les migrants ont quitté le square Daviais à Nantes

Comme annoncé hier par Breizh-info, le square Jean-Baptiste Daviais, à Nantes, a été évacué ce matin. Les migrants qui squattaient le jardin public du centre-ville ont été répartis entre plusieurs gymnases de la ville. Des forces de police importantes avaient été mobilisées. Cependant, les migrants n’ont manifesté aucune résistance, convaincus sans doute par les représentants de la Ville, qui a

Nantes. Un migrant du square Daviais mord un vigile et en blesse un autre

A en croire les pro-migrants, les migrants – principalement issus de la Corne d’Afrique, des Soudans, du Niger et de Guinée qui campent depuis deux mois square Daviais en pleine ville sont des « crèmes ». Voire. Un récent fait-divers tend à l’infirmer. Un Érythréen de 32 ans, passé par l’Italie et l’Allemagne, venu à Nantes car on lui a dit que les

Pierre Gressant (Territoires 44) sur l’accueil des migrants : « Un devoir d’humanité et de fraternité »

Alors que les tentes de migrants s’accumulent en centre-ville de Nantes, et notamment Square Daviais, des élus locaux et ruraux appartenant à l’association Territoires 44 ont lancé un appel à tous les maires de Loire-Atlantique pour qu’ils « apportent leur contribution à la recherche de solutions concrètes ». Territoires 44 rassemble des élus partageant « les mêmes valeurs de solidarité,

nantes-migrants-daviais-rolland-klein

Nantes : le camp de migrants square Daviais renvoie Johanna Rolland et Nicole Klein à leur incompétence

La rentrée est arrivée et avec elle rien n’a changé – plus de 500 migrants originaires de l’Afrique de l’est principalement (Soudan, Érythrée, Éthiopie, Somalie) s’entassent toujours sous 441 tentes square Daviais, au cœur de Nantes, tandis que Johanna Rolland, maire (PS) de Nantes et Nicole Klein, préfète, se renvoient la patate chaude et les responsabilités, toutes deux incapables de

Mélenchon ou Autruchon [tribune libre]

Dans un interminable discours, samedi à Marseille, parmi des imprécations tous azimuts, Jean-Luc Mélenchon a reproché à la classe politique de compter « sur la peur d’une invasion qui n’existe pas ». Une invasion qui n’existe pas ? Bien entendu, le degré d’existence de l’invasion est plus ou moins grand selon l’échelle où on se situe. Le square Daviais à Nantes ? Plus de

daviais-nantes-migrants-clandestins

Nantes. Les centaines de migrants clandestins installés pour combien de temps square Daviais ?

L’évacuation du 23 juillet n’a finalement servi à rien : ce sont près de 500 migrants qui sont installés de nouveau square Daviais, avec l’assentiment de la municipalité socialiste de Nantes. Quant aux Nantais, ils subissent. L’installation de sanitaires n’a en rien arrangé la situation – les migrants font leurs besoins à côté sous prétexte qu’il n’y en a pas assez

Nantes et les migrants : 3 thèses iconoclastes [Tribune libre]

La question des migrants agite (un peu) Nantes. Favorables ou non, les discours convenus voient en eux uniformément de pauvres gens désireux d’améliorer leur situation qui endurent des conditions de vie épouvantables. Cette conception a beau flirter avec l’oxymore, elle est profondément ancrée dans la doxa contemporaine. On ne peut donc la contester sans scandaliser. C’est pourtant une idée reçue

Nantes. Expulsés du lycée Leloup-Bouhier, les migrants retournent… au square Daviais

Décidément, plus les jours défilent et moins les Nantais sont convaincus de l’efficacité de l’évacuation du square Daviais, en plein centre-ville entre la place du Commerce et le marché de la Petite-Hollande. Le 2 août à 8 heures, les 250 migrants – parmi lesquels 150 peuvent être expulsés d’office – qui occupaient l’ex-lycée Leloup-Bouhier bd Saint-Aignan ont été expulsés et

Nantes_squat_migrants

Nantes : le square Daviais ressemble à une décharge publique après le camp de migrants [Photos]

Les chiffres officiels sont tombés : la Préfecture a distribué 452 convocations très exactement aux migrants évacués ce matin square Daviais et invités à rejoindre la salle de l’Égalité pour que leur situation personnelle y soit examinée. Bien que les derniers soient partis vers midi – et leurs soutiens d’extrême-gauche vers 14 heures, à la fin de la journée, le lieu

Daviais

Nantes : les migrants clandestins du square Daviais seront expulsés

Fin de partie… jusqu’au prochain squat. Les migrants du square Daviais, expulsés jusque là de la Persagotière, Cap 44 et d’autres lieux, seront aussi expulsés du square situé en pleine ville, à deux pas de la place du Commerce. La justice a validé hier (18 juillet) leur expulsion « sans délai ». Le camp des Saints au cœur de Nantes va donc

Nantes. Culture Bar-Bars : Johanna Rolland finance-t-elle sa perte ?

Le Collectif Culture Bar-Bars organise une série de soirées-concerts à Nantes d’ici la mi-mars en soutien à l’ONG pro-migrants SOS Méditerranée. Un Collectif par ailleurs subventionné par la municipalité de Johanna Rolland… En soutien à SOS Méditerranée Si l’Aquarius, navire affrété par l’ONG SOS Méditerranée, a été contraint (temporairement ?) de stopper ses activités depuis quelques mois, les initiatives de

Nantes. Migrants illégaux du square Daviais : la facture sera pour les Nantais

Madame Rolland, maire (PS) de Nantes, entendait faire supporter à l’État sa politique « volontariste » de prise en charge des migrants illégaux. Réponse claire et nette du Premier ministre, Édouard Philippe : c’est niet. Prix de la politique  « volontariste » de Johanna Rolland : 4,2 millions d’euros 4,2 millions d’euros. C’est la bagatelle de ce qu’aura coûté la

Pas de « vague orange » pour SOS Méditerranée en Bretagne

SOS Méditerranée, armateur du transporteur de migrants Aquarius, et Médecins sans frontières avaient appelé à de grandes manifestations de soutien dans toute la France ce samedi. Forts de l’exposition médiatique récente de l’Aquarius, renforcée le jour-même par une brève irruption de militants identitaires au siège de SOS Méditerranée, ils comptaient sur une « vague orange » ‑ couleur que les manifestants étaient

France 3

Nantes. France 3 découvre l’insécurité : merci Breizh-info.com ? [Vidéo]

L’insécurité à Nantes a fait l’objet d’une émission dédiée sur la chaîne de télévision France 3 Pays de la Loire. Comment en est-on arrivé là ? Et si Breizh-info.com avait donné le tempo médiatique ? Cachez cette insécurité que nous ne saurions voir ! Le sujet est devenu trop brûlant à Nantes pour le taire plus longtemps ! Si la Cité

square_daviais

Nantes. Les vigiles du square Daviais agressés à coups de pierres par des migrants

Depuis l’évacuation des migrants – 698 ont été transférés vers quatre gymnases de la ville – le 20 septembre dernier, le square Daviais où ils étaient installés, au cœur de Nantes, est gardé. Entouré de barrières, ainsi que ses abords le long du tramway et vers le marché de la Petite Hollande, il est gardienné par pas moins de huit

Les migrants ont quitté le square Daviais à Nantes

Comme annoncé hier par Breizh-info, le square Jean-Baptiste Daviais, à Nantes, a été évacué ce matin. Les migrants qui squattaient le jardin public du centre-ville ont été répartis entre plusieurs gymnases de la ville. Des forces de police importantes avaient été mobilisées. Cependant, les migrants n’ont manifesté aucune résistance, convaincus sans doute par les représentants de la Ville, qui a

Nantes. Un migrant du square Daviais mord un vigile et en blesse un autre

A en croire les pro-migrants, les migrants – principalement issus de la Corne d’Afrique, des Soudans, du Niger et de Guinée qui campent depuis deux mois square Daviais en pleine ville sont des « crèmes ». Voire. Un récent fait-divers tend à l’infirmer. Un Érythréen de 32 ans, passé par l’Italie et l’Allemagne, venu à Nantes car on lui a dit que les

Pierre Gressant (Territoires 44) sur l’accueil des migrants : « Un devoir d’humanité et de fraternité »

Alors que les tentes de migrants s’accumulent en centre-ville de Nantes, et notamment Square Daviais, des élus locaux et ruraux appartenant à l’association Territoires 44 ont lancé un appel à tous les maires de Loire-Atlantique pour qu’ils « apportent leur contribution à la recherche de solutions concrètes ». Territoires 44 rassemble des élus partageant « les mêmes valeurs de solidarité,

nantes-migrants-daviais-rolland-klein

Nantes : le camp de migrants square Daviais renvoie Johanna Rolland et Nicole Klein à leur incompétence

La rentrée est arrivée et avec elle rien n’a changé – plus de 500 migrants originaires de l’Afrique de l’est principalement (Soudan, Érythrée, Éthiopie, Somalie) s’entassent toujours sous 441 tentes square Daviais, au cœur de Nantes, tandis que Johanna Rolland, maire (PS) de Nantes et Nicole Klein, préfète, se renvoient la patate chaude et les responsabilités, toutes deux incapables de

Mélenchon ou Autruchon [tribune libre]

Dans un interminable discours, samedi à Marseille, parmi des imprécations tous azimuts, Jean-Luc Mélenchon a reproché à la classe politique de compter « sur la peur d’une invasion qui n’existe pas ». Une invasion qui n’existe pas ? Bien entendu, le degré d’existence de l’invasion est plus ou moins grand selon l’échelle où on se situe. Le square Daviais à Nantes ? Plus de

daviais-nantes-migrants-clandestins

Nantes. Les centaines de migrants clandestins installés pour combien de temps square Daviais ?

L’évacuation du 23 juillet n’a finalement servi à rien : ce sont près de 500 migrants qui sont installés de nouveau square Daviais, avec l’assentiment de la municipalité socialiste de Nantes. Quant aux Nantais, ils subissent. L’installation de sanitaires n’a en rien arrangé la situation – les migrants font leurs besoins à côté sous prétexte qu’il n’y en a pas assez

Nantes et les migrants : 3 thèses iconoclastes [Tribune libre]

La question des migrants agite (un peu) Nantes. Favorables ou non, les discours convenus voient en eux uniformément de pauvres gens désireux d’améliorer leur situation qui endurent des conditions de vie épouvantables. Cette conception a beau flirter avec l’oxymore, elle est profondément ancrée dans la doxa contemporaine. On ne peut donc la contester sans scandaliser. C’est pourtant une idée reçue

Nantes. Expulsés du lycée Leloup-Bouhier, les migrants retournent… au square Daviais

Décidément, plus les jours défilent et moins les Nantais sont convaincus de l’efficacité de l’évacuation du square Daviais, en plein centre-ville entre la place du Commerce et le marché de la Petite-Hollande. Le 2 août à 8 heures, les 250 migrants – parmi lesquels 150 peuvent être expulsés d’office – qui occupaient l’ex-lycée Leloup-Bouhier bd Saint-Aignan ont été expulsés et

Nantes_squat_migrants

Nantes : le square Daviais ressemble à une décharge publique après le camp de migrants [Photos]

Les chiffres officiels sont tombés : la Préfecture a distribué 452 convocations très exactement aux migrants évacués ce matin square Daviais et invités à rejoindre la salle de l’Égalité pour que leur situation personnelle y soit examinée. Bien que les derniers soient partis vers midi – et leurs soutiens d’extrême-gauche vers 14 heures, à la fin de la journée, le lieu

Daviais

Nantes : les migrants clandestins du square Daviais seront expulsés

Fin de partie… jusqu’au prochain squat. Les migrants du square Daviais, expulsés jusque là de la Persagotière, Cap 44 et d’autres lieux, seront aussi expulsés du square situé en pleine ville, à deux pas de la place du Commerce. La justice a validé hier (18 juillet) leur expulsion « sans délai ». Le camp des Saints au cœur de Nantes va donc

À LA UNE

Pollution maritime : la gendarmerie maritime de Brest lance un appel à témoin.
Brest, Morlaix. Des meubles avec des sédiments des ports
Monkeypox & Éthique, par le Professeur Raoult
Irlande du Nord. La sécurité renforcée après la divulgation de l'itinéraire de la délégation américaine par les paramilitaires loyalistes.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !