Etel (56). Journée de débats interprofessionnels sur la sécurité en mer

A LA UNE

La sécurité en mer, tel sera le thème de la journée des débats interprofessionnels organisée à Étel (Morbihan) le 26 octobre prochain par l’association Drones et Océans, avec le soutien actif de la ville d’Étel. Une journée qui répond à volonté exprimée par Jimmy Pahun, député du Morbihan.

« L’idée du Safe Sea Tech est née de la volonté de mettre en lumière le tissu économique et associatif exceptionnel qui œuvre autour de la sécurité en mer, dans le Morbihan. L’objectif de cette journée interprofessionnelle est clairement de se tourner vers l’avenir. On le verra notamment avec les démonstrations de drones marins et aériens… ainsi qu’avec tous les acteurs qui pensent la sécurité en mer de demain » explique Jimmy Pahun.

Cette première édition de Safe Sea Tech réunira des représentants de l‘Institut maritime de prévention, du Comité des pêches, d’instituts de recherche et de formation à la sécurité en mer et d’administrations de l’État responsables de la sécurité en mer, mais aussi coureurs au large, architectes, responsables de transports à passagers et de plateforme d’énergies EMR.

Équipementiers, assureurs, entreprises de travaux maritimes feront également débat et présenteront leurs innovations.

Ces débats se dérouleront en deux temps.

  • Créer des passerelles entre univers maritimes

Après un état des lieux sur la prévention et l’accidentologie en mer, le premier objectif du Safe Sea Tech est de réussir à créer des passerelles entre univers maritimes : entre les technologies de pointe mises enœuvre pour la course au large et le quotidien des pêcheurs ; entre les problématiques des transports de passagers, de la plaisance… des ponts sont à créer. Des équipements, des processus de prévention sont à adapter, des besoins à définir.

  • Les drones, une révolution ? Nouvelles solutions et perspectives 

Le deuxième temps fort de ce 26 octobre sera tourné vers l’avenir. On parlera nouvelles technologies, automatisation et technologie satellitaire avec une part belle donnée aux drones, marins et aériens.

Ces engins ont en effet récemment fait leur apparition dans le monde de la sécurité et du sauvetage en mer : les usages sont multiples et leurs performances (repérage, communication, assistance) ne cessent de progresser. Une innovation de rupture, en marche…

Cette journée d’échanges et de démonstration de matériel innovant sera suivie d’un week-end festif ouvert à tous, toujours dédié à la sécurité en mer, sur le port d’Etel et autour de sa Glacière.

Thomas Lockhart (Président de l’association Drones et Océans) : « Les drones marins de surface sont, pour les marins, une véritable innovation de rupture. On n’ira plus en mer de la même manière. Les drones sont de précieux auxiliaires pour les sauveteurs et les marins. Ces outils représentent une aide puissante à la relocalisation de l’incident. C’est aussi un moyen extraordinaire de surveillance qui n’est pas sujet à la fatigue, au froid, à la faim, au mal de mer. C’est, enfin, surtout, un moyen de porter assistance à des naufragés en limitant les prises de risques pour les sauveteurs eux-mêmes. En résumé, les drones c’est un outil de  »sécurité augmentée » : un moyen d’augmenter les capacités d’actions des sauveteurs via une action téléportée, rapide, sécuritaire et efficace dans la durée. »

Programme du Safe Sea Tech #1

10h30 – 12h40 – Table ronde « Créer des passerelles entre univers maritimes »

> Témoignage de Guillaume d’Arcimoles, Prolarge

> Panorama de la sécurité en mer par l’Institut Maritime de Prévention de Lorient (F. Douliazel)

> Point de vue de l’architecte naval Vincent Lauriot Prévost

>Le point sur les processus de prévention, problématiques, perspectives de différents professionnels de la mer (pêche, sauveteurs en mer, course au large, ferme pilote d’éolienne de Groix)

>Débat sur les passerelles à créer entre ces différents univers, et les solutions à apporter aux problématiques évoquées.

> Conclusion par la directrice de la mer, du développement maritime et du littoral de Bretagne.

12h45  14h30 – Buffet proposé par les ostréiculteurs locaux et démonstrations de drones marins et aériens

> Déjeuner

> Démonstrations de drones et équipements innovants : Helper (Drone-Helper), Speed Rescue (DNG),Monodrone (Texys), Balises (Seareka et Orolia), vêtements techniques (Guy Cotten), Gilet de sauvetage (Plastimo).

14h30  16h30 – Table ronde « Nouvelles solutions et perspectives »

> Introduction par le Pôle Mer Bretagne Atlantique.

> Présentation de l’association Drones et Océans (Thomas Lockhart).

> Présentation de solutions innovantes : Speed Rescue (DNG), Balises (Seareka et Orolia), Gilet de sauvetage (Plastimo).

> Point de vue de la formation professionnelle (Fabrice Yeghiayan, AFPA Maritime).

> Point de vue d’un fonds d’investissement dédié à l’économie maritime (Philippe Renaudin, Directeur Général de Mer Invest).

Débats sur les potentialités offertes par ces innovations au regard des problématiques exposées lors de la table ronde du matin.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés