Angleterre. Tommy Robinson combattu jusque dans les écoles ? [Vidéo]

Tommy Robinson

En Angleterre, une adolescente ayant exprimé son soutien à Tommy Robinson a été sanctionnée par son école.

Tommy Robinson contre Jeremy Corbin

L’Angleterre est-elle encore une terre de liberté ? La question peut se poser car, après les mésaventures du journaliste Tommy Robinson, le simple fait d’affirmer son soutien à ce dernier peut devenir problématique.

Ainsi, dans la ville de Crewe (Cheshire), une certaine Alissa Cook-Gray, jeune anglaise âgée de 17 ans, a décidé de quitter l’établissement dans lequel elle était scolarisée après avoir reçu une étonnante sanction. Lors du premier jour de cours, tandis que les élèves de sa classe devaient citer les personnalités qu’ils appréciaient, ils furent alors nombreux à évoquer Jeremy Corbin, le chef du Parti travailliste au Royaume-Uni.

De son côté, Alissa Cook-Gray a exprimé son admiration pour Tommy Robinson, ancien leader de l’english Defense League et actuellement aux prises avec la justice britannique pour sa dénonciation des gangs de violeurs extra-européens.  Un soutien qui n’a pas manqué d’irriter le professeur de l’adolescente, lequel lui a alors dit : « Sortez, on ne veut pas de gens avec vos opinions ! ».

Sanctionnée pour avoir soutenu Tommy Robinson

La jeune fille, qui apprécie les actions que Tommy Robinson fait pour son pays et qui suit toutes ses péripéties, le considère comme « un sauveur ». Une fois de retour dans la salle de classe, elle s’est sentie très mal à l’aise.

Par la suite, l’élève a reçu un avertissement de la part de l’établissement au sujet de ses idées politiques. Dans ce centre de formation, l’adolescente était venu suivre des cours de mathématiques et d’anglais afin d’intégrer après un cursus en apprentissage. Depuis, elle a préféré quitter l’école en question : « Tout le monde devrait avoir sa propre opinion, mais j’ai eu l’impression que la mienne venait d’être rejetée. Je suis terrifiée et je ne veux pas y retourner ».

« Nous défendons les valeurs britanniques »

Quant au père de la jeune fille, il est en colère contre ce centre de formation de Crewe et considére que l’établissement ne devrait pas faire de discrimination fondée sur la race, la religion ou les opinions politiques.

De plus, l’homme est lui aussi un admirateur de Tommy Robinson : « Ils ont réagi comme ça parce que c’est Tommy Robinson. Je suis un grand fan et je pense que ce type est une légende, mais c’est comme ça que les gens réagissent quand ils entendent son nom ».

Du côté de l’école, un porte-parole a déclaré que le centre de formation est « une organisation inclusive », qui défend « les valeurs britanniques de démocratie, d’État de droit, de respect et de tolérance et de liberté individuelle ». Avec quelques nuances visiblement…

Crédit photo : Capture YouTube
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !