Nantes. François Hollande fera-t-il mieux qu’Amélie Nothomb ?

On est content de l’apprendre : François Hollande dédicacera son livre Les leçons du pouvoir (Stock) à la librairie Coiffard, à Nantes.  Il est question du mercredi 28 novembre. Rappelons que l’ouvrage est un véritable best-seller : paru début avril, il s’est déjà vendu à plus de 100 000 exemplaires (Presse Océan, mercredi 31 octobre 2018). L ‘ancien président de la République profite de son tour de France pour rencontrer les responsables socialistes locaux. Il leur délivrera ce mot d‘ordre : « Tenez vous prêts. ». Et à ceux qui s’interrogent, Hollande répond : « Quand on voit ce niveau d’amateurisme, on peut tout imaginer », y compris , dit-il, que Macron sera en mauvaise posture pour se représenter (Le Point, 25 octobre 2018).

Hollande a des comptes à régler

Il est évident que Hollande a des comptes à régler avec Macron. « L’ancien président l’a confié à quelques uns de ses fidèles : oui, il a bien l’intention de retenter sa chance en 2022 et de présenter à nouveau sa candidature à l’élection présidentielle. Problème : les destinataires de ces confidences sont perplexes mais n’osent pas le dissuader ! » (L’Obs, 1er novembre 2018).

Si Hollande lisait les sondages, il saurait que seuls 17% des Français veulent son retour (IFOP, Le Figaro, jeudi 23 août 2018.) Ce qui est un peu court pour envisager un retour triomphal. Ses amis pourraient également lui rappeler que sous la Vème République, aucun président battu n’est parvenu à revenir. Valéry Giscard d’Estaing et Nicolas Sarkozy pourraient lui expliquer cette cruelle réalité.

Pourrir la vie d’Emmanuel Macron…

Mais rien ne lui interdit d’ouvrer à pourrir la vie d’Emmanuel Macron. Petites manœuvres, magouilles, coups fourrés peuvent occuper les jours du  sieur Hollande. Tout ce qui peut savonner la planche du Président lui causera un immense plaisir. Pour rendre la monnaie de sa pièce à son ancien collaborateur, il lui suffira de reprendre à son profit l’opération montée par Macron et son équipe : empêcher le président en exercice d’alors – Hollande – de se représenter. Ce qui avait réussi en 2017 pourrait fort bien donner le même résultat en 2022. Mais cette fois les rôles sont inversés : le tenant du titre s’appelle Macron et le dynamiteur Hollande.

Une précision technique  pour terminer. Lorsqu’elle signe chez Coiffard, Amélie Nothomb a droit à une bouteille de champagne à portée de main. À ses lecteurs qui se pressent pour la dédicace, elle n’hésite pas à l’avouer : « Je suis alcoolique ». » D’où la bonne question : Hollande aura-t-il droit lui aussi à une bouteille de champagne ?

B.M.

Crédit photo : Thesupermat/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine