Les mineurs isolés étrangers de Brest ont fait l’objet d’un film qui sera diffusé ce 22 novembre sur plusieurs chaînes de télévision bretonnes.

Le Soleil se lève à Brest

À Brest, les mineurs isolés étrangers apparaissent régulièrement dans les faits divers locaux. Une étrange récurrence que l’on peut aussi observer du côté de Rennes. Toutefois, le réalisateur Gilles Blaize a choisi de les montrer sous un autre angle en tournant un film documentaire qui leur est consacré.

Intitulé Le Soleil se lève à Brest, ce film de 52 minutes a été tourné au sein du DAMIE (Dispositif d’Accueil des Mineurs Isolés Étrangers) porté par l’association Don Bosco. Il est alors question de relater le quotidien de ces mineurs isolés étrangers encadrés par des « éducateurs ».

Tébéo, TébéSud et TVR diffusent

Si le sujet est tout à fait d’actualité dans une ville comme Brest, le résumé que fait l’association Don Bosco de ce documentaire donne toutefois une indication quant à l’approche du réalisateur sur cette question des mineurs isolés étrangers :

« Hantés par un passé traumatisant, celui du parcours migratoire, et angoissés par le futur, la possibilité que tout ce qu’ils font ne servira peut-être à rien, ces jeunes s’accrochent résolument au présent pour construire ici et maintenant une vie nouvelle.

Le film raconte leur engagement dans une véritable course contre-la-montre. En l’espace d’un ou deux ans, les jeunes migrants doivent apprendre les codes d’une nouvelle culture, d’une nouvelle langue et obtenir une formation qualifiante, seule condition à leur régularisation. Un parcours du combattant mais aussi une bataille permanente avec l’administration afin de prouver leur minorité, de ne pas sortir du système et être renvoyés dans le pays qu’ils ont fui. »

Autre point intéressant, Le Soleil se lève à Brest va bénéficier d’une couverture médiatique non négligeable puisqu’il sera diffusé jeudi 22 novembre sur Tébéo mais aussi TVR (Rennes) et TébéSud. Pour tenter de redorer le blason de ces « jeunes gens » à la réputation quelque peu écornée dans la cité du Ponant ?

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine