Le personnel de la maternité de l’hôpital de Guingamp vient d’annoncer la tenue d’une manifestation le 1er décembre.

Pour le moment, le lieu et l’heure du rassemblement n’ont pas été communiqués :

« Il y a quatre mois, Monsieur le Président Macron nous informait de la poursuite de l’activité de la maternité pour les deux prochaines années. Mais depuis, nous sommes toujours en attente d’un écrit officiel… Sans document officiel, comment continuer à développer des projets d’avenir, rassurer l’équipe et les patientes ? Jusqu’à ce jour, notre demande de rencontre avec Madame Buzyn, ministre de la Santé est restée sans réponse. Nous avons donc décidé de nous remobiliser et organisons une manifestation le samedi 1er décembre afin d’obtenir cette officialisation et demander que cette parole soit actée. Sans écrit, les portes de la maternité de Guingamp risquent de se fermer le 31 janvier 2019 à minuit ! » peut-on lire sur la page facebook dédiée.

En juin, des milliers de manifestants inquiets du projet de fermeture de la maternité de Guingamp avaient manifesté au côté du personnel. Cette maternité, où 500 accouchements se sont déroulés en 2017, devait initialement fermer au 31 janvier 2019 sur décision de l’ARS. Cette dernière arguait de la difficulté de recruter « certaines professions médicales telles que la pédiatrie et l’anesthésie »

Sollicité par des élus lors de son déplacement en Bretagne, le président de la République Emmanuel Macron avait décidé d’accorder un délai de deux ans au service des naissances de l’hôpital. Pour le moment, rien n’a toutefois été officialisé sur le papier.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine