La journée du samedi 1er décembre a été des plus chaotiques aux alentours de l’Arc de Triomphe à Paris lors de la manifestation des Gilets jaunes. Et dans de nombreux quartiers de la capitale.

Plus de 250 personnes interpellées

Le rassemblement des Gilets jaunes prévus à Paris le 1er décembre a tourné à la guérilla urbaine dans le quartier des Champs-Élysées mais également dans d’autres quartiers de la capitale française. La violence est encore monté d’un cran en comparaison de la manifestation du samedi 24 novembre. Un rendez-vous qui avait déjà lieu la semaine dernière sur ces mêmes Champs-Élysées.

Au terme de la journée, les dégâts sont importants avec notamment de nombreuses voitures incendiées dans différentes artères parisiennes. Mais des restaurants ont aussi été brûlés tandis que des magasins ont fait l’objet de pillages et de saccages. En début de journée, c’est autour de l’arc de Triomphe que les principaux affrontements entre manifestants, casseurs et forces de police étaient recensés. Au point que le Premier ministre Edouard Philippe évoquait une « violence rarement atteinte » en haut des Champs-Élysées.

Si les chiffres étaient assez confus en début de soirée du samedi en raison des troubles persistants, il était fait état de plus de 250 personnes interpellées et d’au moins 80 blessés.

Gilets Jaunes : la bataille de la communication

Du côté du gouvernement, la mobilisation des Gilets jaunes est passée au second plan et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a dénoncé l’instrumentalisation du mouvement par les casseurs. Une bataille de la communication qui ne fait que commencer tandis que les images d’un Paris en prise avec une rare violence vont occuper l’actualité nationale et internationale dans les jours qui viennent.

Paris
Des Gilets jaunes ? ©Breizh-info.com
Paris
Paris, quartier des Grands magasins, samedi 1er novembre vers 14 heures : des militants d’extrême gauche se mêlent aux Gilets jaunes… ©Breizh-info.com
Paris
©Breizh-info.com
Paris
Drapeau rouge… Photo Breizh-info.com (cc)
Paris
Avertissement gratuit au gouvernement… ©Breizh-info.com

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine