Pacte de Marrakech sur les migrations : François Asselineau demande un référendum [Vidéo + texte intégral du Pacte]

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Alors qu’Emmanuel Macron doit signer pour la France – sans avoir consulté les Français – le pacte de Marrakech sur les migrations, le 10 décembre 2018, l’ancien candidat à la présidentielle (UPR) François Asselineau réclame que ce pacte soit soumis à un référendum pour les Français.

Au delà de la réaction de M. Asselineau, c’est toute une partie de la classe politique en France qui demande à Emmanuel Macron – déjà incapable de gérer la crise des Gilets jaunes – de faire marche arrière , et de ne pas signer ce pacte, que d’autres pays dans le monde, USA en tête, ne signeront de toute façon pas. Les USA mais aussi l’Autriche, l’Australie, la Bulgarie, la Croatie, Israël, la Hongrie, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie et la Suisse.

« Avec cette nouvelle trahison silencieuse de la nation, nos dirigeants franchissent une nouvelle étape dans la submersion organisée de notre pays », a déclaré Marine le Pen. La présidente du Rassemblement national dénonce ce pacte de Marrakech depuis de nombreux mois, s’inquiétant notamment qu’il donne naissance à un « droit à la migration », un droit « reconnu comme un droit de l’Homme ». Elle a critiqué dans ce pacte «l’organisation active des migrations mondiales par les Etats signataires, le pillage imposé des pays d’accueil, l’institutionnalisation du communautarisme par l’institutionnalisation des diasporas, la propagande pro-migrants et la persécution des opposants à l’immigration ».

Une autre analyse juridique de ce texte ci-dessous :

Que prévoit le pacte de Marrakech sur les migrations ?

Le pacte de Marrakech entend encadrer les migrations et définir une feuille de route commune alors que l’ONU estimait en 2017 à 257,7 millions le nombre de migrants dans le monde.

Approuvé par l’Assemblée générale des Nations unies en juillet 2017, le texte, qui comporte 23 objectifs, prévoit notamment de faciliter la création de « conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales », tout en favorisant le financement notamment des organes de presse qui donneraient une vision positive de l’immigration et en sanctionnant les autres.

Le pacte de Marrakech prône ainsi « l’élimination de toutes les formes de discrimination, dont le racisme, la xénophobie et l’intolérance, à l’endroit des migrants et de leur famille », et s’attache à « promouvoir une information indépendante, objective et de qualité, y compris sur Internet, notamment en sensibilisant les professionnels des médias aux questions de migrations ». Indépendante grâce à une sensibilisation gouvernementale ?

Nous vous proposons de retrouver le texte ci-dessous :

Marrakech by Breizh Info on Scribd

Nul ne sait si Edouard Philippe ou Emmanuel Macron, pour faire face à cette nouvelle contestation, proposeront là aussi un « moratoire », nouveau mot à la mode ces derniers jours …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des...

Lamballe. Une cinquantaine de manifestants contre le Pass sanitaire

Les Patriotes des Côtes-d’Armor, l'UPR, ainsi que Via, la voix du peuple avaient appelé à manifester ce samedi matin...

Articles liés

L’Afrique réelle n°138. Ceuta et Melilla : les nouvelles portes de l’immigration

L'Afrique réelle n°138 est sorti. Pour vous abonner, c'est ici Sommaire Actualité : Ceuta et Melilla Plazas de soberiano et portes de l’immigration Dossier : La question ethnique et...

Royaume-Uni. Des arrivées records de migrants en provenance de France au mois de mai [Vidéo]

À la fin de ce mois de mai 2021, les autorités du Royaume-Uni ont vu un nombre record de migrants en provenance de France...

Nantes : un Tunisien de 18 ans en situation irrégulière et herbergé à l’hôtel via l’association Aemina interpellé après une attaque à la machette

Un Tunisien de 18 ans en situation irrégulière et herbergé à l'hôtel via l’association Aemina a été interpellé après une attaque à la machette...

Eric Zemmour : « Nous assistons à un renversement. Un vieux peuple subverti par des vagues migratoires qui lui changent sa civilisation »

Eric Zemmour : « C’est la démographie qui fait l’Histoire. Nous assistons à un renversement. Un vieux peuple subverti par des vagues migratoires qui...