Avec Avistop, Proxalys Environnement (35) protège les cultures des oiseaux

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Des nuées d’étourneaux, de pigeons ou de corbeaux qui s’abattent sur des épis mûrs – c’est beau pour un photographe, mais un cauchemar pour un céréaliculteur. Basée à Thorigné-Fouillard entre Rennes et Fougères, la société Proxalys Environnement a développé des effaroucheurs pyro-optiques, qui agissent par le son et l’image, afin de protéger les cultures des oiseaux.

38-avistop

« Nous sommes un bureau d’étude de par notre métier », nous explique-t-on au SPACE de Rennes. L’effaroucheur envoie le long du mat des leurres qui imitent des rapaces en train de prendre leur envol. L’envoi aléatoire – afin que les oiseaux ne s’habituent pas – s’accompagne d’un effet sonore du à la propulsion des leurres. « Ça fait un petit poum, le bruit est confiné, à 85 décibels avec Avistop contre 100 pour un canon normal ». Des petits décibels qui font la différence : 80, ce sont des grandes orgues, 100 un circuit automobile.

« L’oiseau regarde la pièce propulsée sur le mat de 8 mètres, ça l’incite à s’en aller. Pour le combo, il y a la détonation du gaz, le leurre qui est propulsé à effet aléatoire et le cri de détresse d’un de ses congénères ». Les Avistops sont fabriqués à Thorigné, par trois salariés – qui s’appuient sur des sous-traitants dans un rayon de 30 kilomètres autour de Rennes. Quant aux cartes électriques du boîtier qui commande les Avistop, « elles sont faites toutes trois en périphérie rennaise ». Pour un coût assez limité : l’Avistop 2 coûte 1370 € HT.

LBG

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021 : le grand débat d’entre-deux-tours en Pays de la Loire

Les électeurs sont appelés à voter pour leur président de région ce dimanche 27 juin, à l'occasion du second...

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Articles liés