Démocratie. Bruno Bonell (LREM) agite la peine de mort et l’immigration pour condamner les référendums

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

Les propos sont effarants. Mais ils émanent d’un député, Bruno Bonell (LREM) qui, sur le plateau de Cnews, a déclaré se méfier des référendums d’initiative populaire, puisqu’en gros les Français pourraient « mal voter ».

« Si on faisait des référendums les gens voteraient pour la peine de mort et seraient beaucoup plus durs sur l’immigration » a déclaré le député macroniste, concédant par cet aveu sa difficulté avec le choix démocratique de son propre peuple.

C’est Jordan Bardella, du Rassemblement national, qui l’a ensuite recadré, sans réponse de son interlocuteur.

Bruno Bonell n’est pas que député. Il est cofondateur de la société Infogrames et ex-président des sociétés Infogrames puis Atari. Il est depuis 2007 à la tête de Robopolis, société spécialisée dans la robotique personnelle.

Sur sa fiche Wikipedia, sourcée, on peut lire à propos de Bruno Bonell :

« Au bout de six mois, il est le 3e député le moins actif selon le classement établi par Capital. Le Monde relève en mars 2018 que « pendant des mois, il n’a pas ouvert la bouche, ni en commission, ni dans l’hémicycle » ; il a alors rédigé une seule question écrite, aucun amendement, et n’a été cosignataire que de 6 propositions de loi ou résolutions. Bruno Bonnell justifie cette attitude par la volonté de ne pas offrir « un temps d’expression équivalent à l’opposition ». Se qualifiant d’« élu de la nation », il revendique le fait de ne pas se mobiliser dans sa circonscription, considérant qu’« il faut sevrer la population des vieilles pratiques ».

En février 2018, l’un de ses collaborateurs parlementaires le quitte, assurant avoir travaillé pendant plusieurs mois sans contrat de travail ni salaire.»

Lors de l’élection législative de 2017, Bruno Bonell a été élu avec 13 959 voix au premier tour puis avec 18477 voix au second, dans la 7ème circonscription du Rhône, alors qu’au premier tour, elle comptait 82455 inscrits, tout comme au second. C’est dire effectivement « l’écart démocratique » et le problème de légitimité démocratique que rencontre Bruno Bonell, élu grâce au scrutin majoritaire, par une très large minorité de ses administrés.

Mais la conclusion ira à cet amoureux de la démocratie, y compris parlementaire, qui en dit long sur son rapport à l’être humain et à la population française : « Ce qui se dit en circo, j’en ai rien à foutre ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre

Et si l’avenir de la médecine se jouait dans notre ventre ? Aux avant-postes de la recherche, cette nouvelle...

Régionales 2021 en Bretagne. Pourquoi les listes autonomistes/régionalistes ne pèsent pas sur la société bretonne ?

A chaque élection locale ou régionale, on constate l'échec à toucher les masses des listes autonomistes/régionalistes, en Bretagne. Cela...

Articles liés

Jordan Bardella. « 75% des mineurs déférés devant le parquet de Paris sont étrangers »

Jordan Bardella, Vice-président du Rassemblement National, député européen et candidat aux Régionales en Ile-de-France est l'invité politique du Grand Matin Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=IxZOme_Fiv0 Crédit photo :...

Jordan Bardella (RN) : « L’accueil des migrants bafoue l’un des droits les plus essentiels de notre peuple, celui d’être et rester lui-même »

Nous vous suggérons d'écouter ce discours prononcé par Jordan Bardella (RN) dans l'enceinte du Parlement européen, au sujet de la démographie, de l'immigration imposée...

Le commentaire de Jordan Bardella sur la volonté de Sophie Pétronin de retourner au Mali

Le commentaire de Jordan Bardella sur la volonté de Sophie Pétronin de retourner au Mali. https://www.youtube.com/watch?v=SLBvwuG2lC0 Voir les propos de Madame Pétronin ci-dessous : https://www.youtube.com/watch?v=XgyFskSsFss Illustration : DR  Breizh-info.com, 2020,...

Jordan Bardella : « Macron assume avoir créé la pénurie »

Le vice-président du Rassemblement National, Jordan Bardella, était l'invité politique du Grand Matin Sud Radio. https://www.youtube.com/watch?v=yK-TWT33y8w Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et...