Dix petites poupées, André Tardieu, Ne tirez plus sur l’hôpital, le Grand abandon : voici notre sélection littéraire de la semaine, accompagnée du traditionnel livre pour enfants à découvrir en fin d’article.

Dix petites poupées

De B.A Paris

LA DISPARITION. 
Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, alors qu’elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. On ne l’a jamais revue depuis. 

LES SOUPÇONS. 
Lorsque les policiers l’ont interrogé, Finn leur a raconté la vérité sur cette nuit-là. Mais pas toute la vérité. Pas un mot, par exemple, sur la dispute violente qui les a opposés juste avant la disparition de Layla. 

LES SOUPÇONS. 
Finn a refait sa vie. Avec la soeur de Layla. Jusqu’au jour où le passé ressurgit. Quelqu’un croit apercevoir Layla. Et pourquoi les petites poupées russes de son enfance font-elles soudain leur apparition ? 

B. A. Paris a vendu plus de 2 millions d’exemplaires de son premier thriller, Derrière les portes. Traduite dans 37 pays, elle est devenue une star mondiale.  En France, après l’immense succès de Derrière les portes en 2016, Défaillances a été retenu dans la sélection finale du prix des lectrices de Elle en 2017. Depuis sa sortie en mars 2018 en Angleterre puis aux États-Unis, Dix petites poupées rencontre à son tour un succès phénoménal.

Le livre se lit d’une traite, impossible de le mettre de côté et de le reprendre. On veut connaitre le dénouement. Le style de l’auteur est fluide, les phrases sont courtes, cela se lit vraiment bien (c’est un style qui rappellera quelques auteurs des éditions Ring, un style tourné vers le cinéma). La fin vous scotchera forcément, tandis que l’intégralité du livre vous aura remué, fait réfléchir, et fait découvrir des personnages (un en particulier) fascinants, manipulateurs, sombres. On recommande !

Dix petites poupées – B.A Paris – Hugo Thriller – 19,95 €  – Traduit de l’Anglais (Royaume-Uni) par Vincent Guilluy.

Ne tirez plus sur l’hôpital

De Minou Azoulai

Minou Azoulai a obtenu carte blanche de l’hôpital Saint-Joseph pour s’immerger plusieurs mois dans l’hôpital parisien. Elle a eu accès à tous les services, salle d’opération, conseil d’administration, urgences, médecine interne, oncologie…

Elle a écouté, regardé, interrogé personnel soignant et patients qui se sont livrés sans fard et sans tabou. Minou Azoulai nous raconte avec beaucoup de pudeur les difficultés, les coups de gueule mais aussi les espoirs de chirurgiens, infirmières, internes… qui s’adaptent aux nouvelles technologies et qui jonglent entre restrictions budgétaires, objectifs de rentabilité et nécessité de procurer les meilleurs soins possibles aux malades. Ces malades se sont aussi confiés à elle.

Alors que notre système de santé est régulièrement remis en cause et que de nouvelles réformes se profilent, ce document fort et sans censure nous interroge sur la relation soignant-patient et sur la médecine que nous souhaitons voir émerger pour les années à venir.

Un témoignage percutant, même s’il n’est qu’un parmi d’autres, sur le milieu hospitalier, parisien notamment. Sur la vie et le travail de tous ces personnels indispensables au bon fonctionnement de notre société et pourtant parfois si mal traités. Plaisant et instructif.

Réalisatrice et productrice de nombreuses émissions audiovisuelles pour la télévision, Minou Azoulai, est aussi l’auteure d’une dizaine de livres, romans, guides pratiques et docs sur la santé.  Elle a reçu 3 prix pour le documentaire La vie avant la vie, réalisé pour  » Envoyé spécial « .

Ne tirez plus sur l’hôpital – Minou Azoulai –  Hugo New life – 17€

André Tardieu, l’incompris

Par Maxime Tandonnet

Héritier de Clemenceau puis de Poincaré, précurseur du général de Gaulle et de la Ve République, trois fois président du Conseil et ministre à plusieurs reprises, André Tardieu (1876-1945) fut l’une des personnalités politiques les plus remarquables de son époque. Fondateur de l’éphémère Centre républicain, grand visionnaire, il eut pour ambition de rediriger la politique en faveur du bien commun et soutint ainsi un ambitieux programme d’investissement public et de hausse des revenus populaires, instituant en outre l’assurance vieillesse pour tous les salariés. Il n’eut de cesse également de participer à la modernisation du pays, favorisant l’électrification des campagnes et la construction de vastes infrastructures.

Homme d’État – et écrivain – d’une rare puissance intellectuelle, entraîné par ses intuitions, en particulier sur le péril hitlérien, celui que Léon Daudet surnommait  » le Mirobolant  » se heurta cependant au pacifisme et à l’incompréhension de la classe politique, aussi bien à gauche qu’à droite, ce qui le conduisit à se retirer de la vie publique après avoir dénoncé les dérives de la IIIe République dans des manifestes étincelants.  Dans cette biographie, Maxime Tandonnet livre avec son talent coutumier la vie de ce personnage complexe et tourmenté.

Haut fonctionnaire, Maxime Tandonnet est l’auteur de nombreux ouvrages historiques et d’actualité, dont, chez Perrin, Histoire des présidents de la République et Les Parias de la République .

André Tardieu – Maxime Tandonnet – Perrin – 23,5€

Le Grand Abandon, les élites françaises et l’islamisme

Par Yves Mamou

Depuis les années 1980, l’islam mais aussi l’islamisme progressent en France. La multiplication du nombre de mosquées, de femmes voilées ou de commerces halal a modifié à grande allure les paysages urbains. L’immigration musulmane se poursuit, et augmente même, en dépit du terrorisme islamiste. Pourtant un climat pesant empêche tout débat sur l’immigration. La justice pourchasse comme raciste la moindre critique de l’islam ; les troubles sécuritaires sont présentés par les médias comme sans rapport avec la  » diversité  » ; les politiques ne parlent que de  » vivre ensemble  » ; et les experts proclament que l’immigration est un bienfait ; tous évitant soigneusement de remarquer que l’école publique peine à distribuer les fondamentaux à une jeunesse de plus en plus multiculturelle. En journaliste, Yves Mamou s’est posé la question de savoir pourquoi notre société résistait finalement aussi peu à des changements si profonds. Une question qui, au terme d’une compilation acharnée de milliers de déclarations sur plus de trente ans et d’un suivi méticuleux de l’actualité en a fait surgir une autre : et si ce grand abandon était un aveuglement volontaire, un mouvement délibéré ? Les éléments rassemblés dans ce livre montrent comment les élites politiques, judiciaires, économiques, médiatiques et intellectuelles, gênées par le vieux cadre national, ont laissé un pays, le nôtre, se transformer en territoire de  » libre circulation « . Au risque que se perde une identité, une culture et une nation.

Yves Mamou est journaliste. Il a travaillé au Monde pendant 23 ans. Il est l’auteur de plusieurs essais et romans. Retrouvez son interview au sujet de son livre ci-dessous :

Le Grand Abandon – Yves Mamou – L’Artilleur – 22€

Pour les enfants : Pas de Noël cette année ?

Madeleine Cook

Chroniqué par Chouette un livre

Un album conseillé par Jean‐Luc, bibliothécaire : « Alors que je le lisais à des tout‐petits dans le cadre de l’heure du conte, l’une d’entre eux m’a fait remarquer que le petit mulot, héros de l’histoire portait un gilet jaune … la vérité sortant de la bouche des enfants, j’ai lu ce livre aux enfants avec d’autant plus de plaisir. » Mais pourquoi donc ce petit Mulot n’a-t-il aucune envie de fêter Noël ? Ses amis parviendront‐ils à le faire changer d’avis ?
Un grand merci à Jean‐Luc ! Et vous, chers lecteurs, quels sont vos coups de cœur de Noël ?

Dès 3 ans

Madeleine Cook, Pas de Noël cette année ?, illustrations de Samara Hardy, Casterman, 2017, 44 p., 13,95 € — Traduit de l’anglais.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine