Le porte-parole des « Gilets jaunes libres » Benjamin Cauchy a dénoncé « un acharnement systématique » après la nouvelle interpellation d’Éric Drouet mercredi soir. « Il y a clairement une justice à deux vitesses, et ça devient complètement grotesque », a-t-il ajouté, s’interrogeant sur l’interpellation de M. Drouet, et mettant en parallèle la répression qui touche les Gilets jaunes et le peu d’arrestation ayant suivi les incendies de voitures dans les cités, le soir du nouvel ans.

Éric Drouet a été arrêté mercredi soir pour « organisation d’une manifestation non déclarée«  mercredi soir alors qu’il ne portait pourtant pas de Gilet jaune, et qu’il n’était même pas « rassemblé ».

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine