La Coordination rurale du Morbihan présente une liste pour l’élection à la Chambre d’agriculture. Noël Rozé, producteur de lait à Caro qui mènera une équipe de 20 personnes : « Nous avons une liste ouverte à différentes sensibilités mais qui partage les mêmes convictions. »

A présent une campagne s’engage. Pour Noël Rozé : « Il nous reste un mois pour convaincre nos collègues de l’importance d’aller voter. Tous les agriculteurs partagent le même constat sur la situation de l’agriculture Bretonne, c’est maintenant aux électeurs de choisir s’ils veulent reconduire ceux qui ont échoué ou voter pour une liste qui propose une alternative crédible et qui n’a qu’un objectif : rendre l’agriculture aux agriculteurs »

Pour Nathalie Possémé, qui élève des poules pondeuses, en quatrième position sur la liste : « en votant Coordination Rurale, c’est faire le choix d’un syndicat qui demande une révision en profondeur de la PAC et la mise en place de l’exception agriculturelle. C’est aux décideurs français et européens d’entendre que les marchés doivent être régulés et le libre-échange stoppé. C’est aussi de faire le choix d’un syndicat qui souhaite rétablir une gestion financière responsable, sobre et transparente de la Chambre d’agriculture du Morbihan. »

1- ROZE Noël, Lait, Caro
2- LE CAM Sylvie, Lait, Baud
3- LE POGAM Ronan, Lait, Caudan
4- POSSEME Nathalie, Poule pond., Serent
5- MAUVOISIN David, Lait, Missiriac
6- BECEL Alexandre, Lait, Carentoir
7- DE LEPINAU Jacques, Cidre, Pluneret
8- KERHERVE Patricia, Lait, Elven
9- GEFFROY Franck, Lait, Malestroit
10- GLOUX Christian, Lait, Noyal Pontivy
11- LE LIBOUX Marie, Lait, Ploemeur
12- COLLEAUX Hervé, Lait, Guer
13- BLANDEL Marie-Odile, Lait, Guillac
14- GUILLEMOT Joël, Lait, Baden
15- LUQUOT Denis, Apiculteur, Lanvenegen
16- FOUCAUD Romain, Viande bovine, pluriactif, Le Boschet
17- LE BRETON Monique, Lait, Radenac
18- HUET Laurent, Céréales, Guillac
Suppléant : THEBAUD Jean-Paul, Lait, Elven
Suppléant : LE MOUEL Erwan, Volailles, Cleguerec

Comment se déroulent les élections aux Chambres d’agriculture ?

  • En janvier 2019, les électeurs élisent les membres des Chambres d’agriculture départementales, interdépartementales et de région
  • Puis, en mars, les membres élus des 89 Chambres départementales et interdépartementales élisent à leur tour les membres des 12 Chambres régionales d’agriculture à l’exception des membres du collège des chefs d’exploitation élus au suffrage direct avec prime d’un siège à la liste arrivée en tête.
  • Enfin, à la fin du mois de mars, la réunion des Présidents des Chambres d’agriculture constitue l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture(APCA). Les Présidents des Chambres élisent alors le Président de l’APCA et les membres du conseil d’administration qui élisent le bureau.

Une Chambre d’agriculture départementale est composée de 33 membres élus au suffrage direct pour une durée de 6 ans et répartis dans 10 collèges. A cela s’ajoutent le ou les conseillers du CRPF (Centre régional de la propriété forestière), élus par le collège des propriétaires forestiers (élection décalée).

Les 33 membres de la Chambre d’agriculture sont élus par un scrutin de liste départementale à un tour. Deux modes de scrutin sont en vigueur :

  • Collèges des chefs d’exploitation et des salariés : scrutin mixte, la liste majoritaire obtient la moitié des sièges et les sièges restants sont répartis à la représentation proportionnelle suivant la règle du plus fort reste.
  • Autres collèges : scrutin majoritaire à un tour.

Qui vote ?

  • Plus de 2,5 millions de personnes peuvent participer aux élections des Chambres d’agriculture, sous réserve d’être inscrites sur les listes électorales spécialement établies à cette occasion. Pour prendre part au vote, chaque électeur doit auparavant s’assurer qu’il est bien inscrit sur la liste électorale.
  • Pour être inscrit sur la liste électorale d’un « collège individuel », il faut être Français ou ressortissant de l’Union européenne, avoir plus de 18 ans et jouir de ses droits civiques et politiques.
  • Pour être inscrit sur la liste électorale d’un « collège de groupement », les électeurs doivent être inscrits dans le collège des chefs d’exploitation et être adhérents du groupement.
  • Un électeur ne peut voter que dans un seul collège et un seul département.

Toutes les informations sur le vote ici

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine