Yves Thréard (Le Figaro) : « L’immigration, contrairement à ce qui a été dit, est au coeur aussi de la révolte des Gilets jaunes : “Nous on est invisible, pendant 30 ans vous vous êtes occupés des minorités, des immigrés …” et ils disent “Mais occupez-vous de nous maintenant !”»

Quelques déclarations d’Yves Thréard durant sa carrière, relevées sur le site de l’OJIM :

« Au Syndicat de la magistrature, ils révèlent qui ils sont vraiment : des crypto-marxistes qui n’aiment pas les gens de droite », lefigaro.fr, 24/04/2013.

« Mélenchon est le pire des xénophobes », « Médias le Mag », France 5, 09/12/12.

« Edwy Plenel se pense missionné, en qualité de journaliste, pour jeter l’opprobre alors même qu’il n’a pas toujours toutes les preuves », France 5, « C dans l’air » du 30 avril 2012 (à propos de l’affaire Cahuzac).

« On perd du temps en démontant le programme du Front National qui ne repose sur rien, on sait que c’est nul de toute manière et personne ne peut imaginer que ça puisse marcher deux secondes »France 2, « le 13H15 », 20/11/2011.

« Faut-il rappeler qu’à l’antisémitisme rampant de certains militants du FN répond la judéophobie de quelques-uns des militants du Parti de Gauche de Mélenchon et du Nouveau parti anticapitaliste de Besancenot », « Le blog d’Yves Thréard », lefigaro.fr, 22/03/11.

« Il y a un lien entre immigration et délinquance », « C dans l’air », France 5, 25/08/2010.

« Il y a beaucoup d’étrangers qui viennent en France ou de Français d’origine étrangère qui ne veulent pas épouser les valeurs de la République », « C dans l’air » France 5, 25/08/2010.

« En France, les parquets sont placés sous l’autorité du garde des Sceaux, qui définit la politique pénale du gouvernement. Ils ne sont donc jamais tout à fait neutres », « Le blog d’Yves Thréard », lefigaro.fr, 05/02/14.

« Derrière son amour des mots et de la poésie, cette femme cache un acharnement militant dont il serait sage de se méfier », (à propos de Christiane Taubira), « Le blog d’Yves Thréard », lefigaro.fr, 19/02/13.

« Nicolas Sarkozy n’est pas plus censeur que ses prédécesseurs. Il n’aime pas les journalistes, il déteste les journalistes, car nous sommes des empêcheurs de tourner en rond »Conférence à la faculté de Montpellier, le 17/01/09.

« Vous avez décidé de partir en guerre contre Monsieur Dieudonné M’Bala M’bala en interdisant ses spectacles “à relents antisémites”, pourquoi n’interdisez-vous pas l’association des “Femen” en France qui se livre à des actes de provocations qui heurtent la foi et la conscience de beaucoup dans notre pays ? M. Valls, répondez-moi ! », lefigaro.fr, le 06/01/14.

2 Commentaires

Comments are closed.