Irlande du Nord. Les décès liés à l’alcool atteignent leur plus haut niveau

A LA UNE

Le nombre de décès liés à l’alcool en Irlande du Nord en 2017 est le plus élevé jamais enregistré dans cette région de l’Irlande.

pub_belfast
le plus vieux pub de Belfast

Les données compilées par la Northern Ireland Statistics and Research Agency (NISRA) montrent que 303 des plus de 16 000 décès dans la province en 2017 étaient dus à l’abus d’alcool. Ce chiffre a augmenté de façon consécutive chaque année depuis 2013 et représente un bond de 30 % par rapport à la décennie précédente – et une augmentation de 70 % par rapport à 2001, année où les records ont commencé.

Les rapports indiquent toutefois que les décès liés à l’alcool en Irlande du Nord représentent moins de 2 % du nombre total de décès enregistrés chaque année. Comme les années précédentes, les hommes représentent toujours la majorité des décès dus à l’alcool, soit 70 % du total, la tranche d’âge des 45-54 ans présentant la prévalence la plus élevée.

Les statistiques mettent également en évidence le lien entre les décès liés à l’alcool et les privations, les personnes vivant dans les zones les plus défavorisées d’Irlande du Nord étant quatre fois plus susceptibles de mourir d’abus d’alcool que celles vivant dans les zones plus riches.

L’an dernier, le médecin Joe McCrisken a qualifié l’abus d’alcool de « plus grand problème de santé en Irlande du Nord. Nous avons un énorme problème de consommation et d’abus d’alcool en Irlande du Nord ».

L’Ecosse et l’Irlande rencontrent le même problème de consommation excessive d’alcool, notamment au sein de la jeunesse. Les gouvernements successifs cherchent d’ailleurs à endiguer ce phénomène, évoquant une augmentation possible des taxes et des prix minimum à la consommation. La Bretagne n’est pas en reste, elle qui demeure en tête (en France) des consommations de drogue, d’alcool et de stupéfiants.

L’alcool, fléau des Celtes ?

Crédit photos : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés