grand_debat

Dans le cadre du Grand débat national, souhaité par Emmanuel Macron et son gouvernement, un de nos lecteurs  nous a adressé des propositions sur les 4 principaux points ouverts au débat. Nous les reproduisons ci-dessous. Nos lecteurs qui le souhaitent  peuvent  nous communiquer leurs doléances (nominatives dans la mesure du possible). Elles seront publiées ici, afin de contribuer à ce grand débat national. 

Pour nous écrire : [email protected]

M. Macron, et si on parlait un peu d’immigration dans le cadre du Grand débat national ?

Car vous tentez de nous faire parler de sujets certes importants mais mineurs par rapport au changement de peuple et de civilisation.

Alors voici quelques idées et propositions sur l’immigration.

Cela fait 50 ans que la France a ouvert les portes au monde entier, avec une accélération depuis 2015 et en attendant les 2 milliards d’Africains, avant que ça n’explose. Tous les pays, tous les politiques ont peur, tous les médias le savent mais croient bien faire en faisant l’autruche.

Notre pays est au bord de la rupture. Je suis prêt à contribuer plus, tout en ayant une retraite de 2300 euro mais à quoi cela sert si c’est pour laisser rentrer l’Afrique sub Saharienne et du Nord ? Ces nouveaux entrants avec leurs familles nombreuses ont priorité sur les 25% de logements sociaux obligatoires. Logements souvent remarquablement situés alors que les actifs autochtones sont à 30 kilomètres de là.

Ces migrants qui – et mes proches peuvent en témoigner – attisent le découragement et la colère des bénévoles des restaurants du cœur car ils sont tellement difficiles qu’ils réclament du bio, des marques ou jettent dans les poubelles ce qu’on vient de leur donner. Ces migrants qui occupent des logements qui doivent souvent être refaits de fond en comble quand ils partent, dixit l’administrateur d’un office HLM.

Emmanuel Macron vient de permettre de débattre, à la marge, de ce sujet dans le « grand Débat ». Et tout à coup voici que les journalistes admettent que c’est un sujet essentiel, qu’on a le droit d’en parler sans être forcément raciste, lepeniste, beauf ! Et si c’était le fond de leurs idées depuis tout le temps mais qu’il fallait qu’ils se taisent eux aussi ?

La formulation de Mr Macron est habile. «  Voulez vous des quotas  d’immigration ? » . Bien sûr Monsieur le président, et plus encore :

  • les statistiques ethniques doivent être mises en place sinon comment compter.
  • Puisque vous voulez conserver la tradition mondiale française d’aider les demandeurs d’asiles dites nous comment faire partir les 95% qui n’ont pas obtenu ce droit.
  • Attention aux mariages bidons qui explosent, revenez sur toutes les aides sociales supérieures à celles des autres pays européens et qui sont comme des aimants à la misère du monde.
  • Distinguer l’attitude humaine que l’on doit tous avoir avec l’attitude d’un chef d’Etat qui veut préserver son pays et éviter une guerre civile.
  • Annoncez la fin des allocations familiales à partir du 3 ème enfant.
  • Vérifiez vraiment l’adéquation entre niveau de vie, équipement, avec les ressources des individus…….
  • Stoppez le regroupement familial notamment pour les « mineurs isolés »
  • Mettez fin au droit du sol et pas seulement à Mayotte.
  • En terme de maintien de l’ordre, agissez de la manière dont vous le faite avec les Gilets jaunes, mais dans les banlieues.

Ne me fichez pas pour ce que je viens d’écrire. Ne me traitez pas de raciste égoïste. 80% des français pensent comme moi !

M. Le Dantec (Vannes)

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine