Le rassemblement régional des Gilets jaunes avait lieu samedi 9 février à Lorient. Retour sur cette journée en faits et en images.

Gilets jaunes : Lorient sous tension

Après avoir investi les rues de Morlaix la semaine précédente, les Gilets jaunes bretons étaient convenus de converger vers Lorient en ce samedi 9 février afin de prendre part à la manifestation régionale. Le rendez-vous, fixé à 14 h sur le site de l’ancienne base sous-marine, a ensuite vu le cortège prendre la direction du centre-ville.

Entre 2 000 et un peu plus de 3 000 personnes ont ainsi défilé dans les rues de Lorient selon les différentes estimations. Cet acte XIII des Gilets jaunes a donné lieu par la suite à plusieurs scènes de tension entre manifestants et forces de l’ordre au coeur du centre-ville. La situation s’est ainsi dégradée lorsque les Gilets jaunes se sont présentés devant le commissariat de Lorient. S’en est alors suivi un échange de gaz lacrymogène répondant aux projectiles des manifestants. Des feux de poubelles et quelques dégradations sur du mobilier urbain seront à signaler par ailleurs. Autre point de cristallisation des tensions, le cours de Chazelles, qui connaîtra lui aussi la désagréable odeur des lacrymogènes.

Gilets jaunes : des messages divers

Quant aux messages portés par les Gilets jaunes présents, ils étaient assez hétéroclites à en juger par les différents slogans entendus et autres banderoles aperçues. À signaler notamment une banderole déployée sur le balcon du Palais des congrès réclamant, par le biais du RIC (référendum d’initiative citoyenne), la réunification et davantage d’autonomie pour la Bretagne. Des revendications spécifiquement bretonnes qui étaient, jusqu’alors, restées discrètes dans les rassemblements de Gilets jaunes.

Sur une autre banderole, des Gilets jaunes jouaient la carte de l’humour en y inscrivant « Chasses présidentielles : chiens armés VS gibier jaune ». D’une manière plus générale, la dénonciation des violences policières, la démission d’Emmanuel Macron et la réclamation de la mise en place du RIC furent des thèmes récurrents de la journée.

Retour en images sur la mobilisation de Lorient :

Gilets jaunes
©Breizh-info.com

La manifestation se dispersait progressivement à partir de 18 h 30. Déjà, un acte XIV est annoncé. Les Gilets jaunes bretons ont prévu de se donner rendez-vous à Pontivy samedi 16 février.

Les Kurdes : priorité de l’UDB ?

Si le rassemblement lorientais des Gilets jaunes de samedi dernier donnait à voir de très nombreux drapeaux bretons dans l’assistance, les partis politiques à vocation bretonne s’étaient fait discrets. Une discrétion peu surprenante toutefois puisque ce mouvement des Gilets jaunes se démarque depuis le début par son refus de la récupération politique. Un refus qui a cependant été contrarié à plusieurs reprises sur le terrain avec quelques porosités…

Toujours est-il qu’à 14 h 30, tandis que le cortège des Gilets jaunes se dirigeait vers le centre-ville, les militants de l’Union Démocratique Bretonne avaient fait le choix, quant à eux, de prendre part à un autre rassemblement en soutien aux Kurdes de Turquie, celui-là. Quelques dizaines de personnes se sont ainsi retrouvées devant l’église de Kerentrec’h avant de prendre le chemin de la place de l’Hôtel de Ville derrière une banderole invitant à lutter « contre tous les fascismes » et pour « la solidarité internationaliste ». En plus de ceux de l’UDB, des drapeaux du Parti communiste français, de la France insoumise ou encore d’Alternative libertaire étaient visibles parmi les manifestants.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine