eau_bouteille

L’eau en bouteille reste la référence en matière de pureté, de goût et de bénéfices pour la santé, révèle le sondage BVA « Les Français et leur consommation d’eau », réalisé en novembre 2018. C’est pour cela que 82 % des Français la plébiscitent davantage que l’eau du robinet et l’eau filtrée ; pourtant, des idées fausses persistent sur l’eau en bouteille.

On fait le tour de quelques idées reçues :

45 % des Français pensent que l’eau en bouteille peut contenir des phtalates ou du Bisphénol A. Pourtant, le Bisphénol A (BDP) n’est en aucune façon mis en œuvre dans la fabrication du plastique des bouteilles d’eau. Les bouteilles d’eau sont en PET, un matériau sain et inerte, approuvé par les agences de sécurité sanitaire des aliments et qui répond à des critères très stricts définis dans la réglementation.

19 % pensent que les eaux en bouteille contiennent des résidus de médicaments. Pourtant, l’absence de résidus de médicaments dans l’eau en bouteille en France est confirmée par l’étude inédite publiée le 24 mars 2017 dans la revue scientifique internationale Science of the Total Environment.

38 % des Français pensent que l’eau en bouteille provient d’eaux de surface, de lacs, fleuves, rivières ou d’un mélange de différentes origines. C’est faux. L’eau en bouteille ne peut être que d’origine souterraine et s’être constituée à l’abri de tout risque de pollution. C’est une distinction essentielle avec l’eau du robinet qui provient souvent d’eau de surface, de lacs, de rivières ou d’un mélange avec des nappes phréatiques.

Par ailleurs, seulement 19 % se sentent bien informés sur la protection des sources. Des politiques de protection des sources sont mises en œuvre par les minéraliers depuis plus de 20 ans au travers de partenariats avec les agriculteurs et les élus locaux pour préserver ces sites d’exception.

70 % pensent à tort qu’une surcharge en minéraux peut être néfaste pour la santé. En réalité, les adultes et les femmes en particulier ont souvent des apports insuffisants en calcium ou en magnésium. Les eaux minérales riches en minéraux peuvent alors compléter ces apports.

Source : Étude « Les Français et leur consommation d’eau » – Baromètre BVA pour la Maison des Eaux Minérales Naturelles, vague du 7 au 16 novembre 2018 (extraits). Échantillon de 1 500 individus âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française, via la méthode des quotas.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine