Stade Rennais – Bétis Séville (3-3) : Une soirée magique et frustrante à la fois

A LA UNE

Avec un nouveau record de spectateurs en coupe d’Europe (28656 spectateurs), le Roazhon Park aura vibré lors de ce match nul frustrant entre le Stade Rennais et le Bétis Séville, au vu du déroulement du match (3 buts partout après avoir mené 2-0 puis 3-1).

Un scénario inattendu et spectaculaire

Auteur de leur meilleure entame de match de la saison, les rennais marqueront à 2 reprises lors des 10 premières minutes de la rencontre.

Surpris, les espagnols reprendront petit à petit le contrôle du match avec une possession impressionnante (73%). Leurs occasions arriveront petit à petit et suite à une perte de balle de Ben Arfa, Lo Celso permettra aux sévillans de réduire le score.

Juste avant la pause, Ben Arfa se rattrapera en marquant le troisième but sur pénalty.

Sarr sortira dès le début de deuxième période et le SRFC ne parviendra plus à sortir de son camp jusqu’au deuxième but espagnol.

Les visiteurs conserveront leur domination territoriale mais seront de moins en moins dangereux jusqu’au contre mené par Niang se terminant par une frappe non cadré trop puissante pour être reprise par Bourigeaud.

A peine, une minute plus tard, sur un coup-franc excentré mal renvoyé par les rennais, Diego Lainez égalisera pour des Beticos.

Score final 3-3 qui ne laisse statistiquement que 14% de chance aux bretilliens de sortir vainqueur de la double confrontation.

Entre déception et ambition, les rennais y croient toujours

Hatem Ben Arfa pense que le 3-3 est un mal pour un bien car selon lui, les rennais devront jouer pour gagner au retour et ne pas se contenter de subir la possession espagnol comme le 3-2 aurait sûrement contraint les bretons à le faire.

Clément Grenier croit le groupe capable de s’imposer en Espagne.

Plus mesuré, Julien Stéphan place le Betis nettement favori mais considère son équipe toujours en vie et compte montrer un SRFC plus ambitieux au retour notamment dans le jeu de transition défaillant suite à la sortie de Sarr jeudi dernier.

Une ambiance exceptionnelle

Alors que les Beticos étaient annoncés très bruyants, on peut affirmer sans chauvinisme, que le match des tribunes a été très largement remporté par les 27 000 supporters rennais.

Voir les 4 tribunes se lever et chanter est inhabituel pour le public du Roazhon Park et cela s’est produit à plusieurs reprises lors de ce match.

Le potentiel public est bien présent et ce public mériterait clairement d’être récompensé.

À Reims pour gagner

Camavinga et Nyamsi alignés avec la réserve pour poursuivre leur progression mais aussi pour montrer que le groupe qui se déplacera en Champagne ne sera pas expérimental.

En conférence de presse ce samedi midi, Julien Stéphan a affirmé qu’il y aurait quelques rotations mais pas 7 ou 8 changements.

Clément Grenier et Ismaila Sarr sont incertains et on peut penser que même rétablis, ils ne débuteront pas la rencontre.

Ramy Bensebaini devrait retrouver le couloir gauche de la défense rennaise, Jérémy Gélin devrait débuter la rencontre aussi soit en charnière centrale, soit au milieu de terrain.

L’absence de Sarr (si elle se confirme) pourrait permettre à Armand Laurienté de faire ses débuts en L1 soit d’entrée, soit en cours de match (il sera en concurrence avec Romain Del Castillo).

rennes_seville

Une dynamique intéressante

Depuis son succès à la Beaujoire, le SRFC n’aura connu que 2 défaites à Guingamp puis à Paris et un match nul contre Montpellier.

Toujours en lice en coupe de France suite aux qualifications acquises à Orléans contre Saint-Pryvé/Saint-Hilaire puis face au LOSC de Galtier au Roazhon Park, le SRFC retrouvera Jordan Tell prêté à Orléans, à nouveau au Roazhon Park le mercredi 27 février prochain.

En championnat, les rennais sont revenus à 1 point du cinquième suite à leur succès contre Saint-Étienne (3-0).

Un record de supporters rennais en déplacement à Séville

Entre 3 000 et 3 500 supporters rennais (dont 300 VIP) sont attendus jeudi à Séville.

Il s’agira tout simplement d’un record historique pour un déplacement en dehors des finales de coupes nationales.

Notons que cette performance sera réalisé sans aucune aide du club pour le transport des supporters (en dehors des VIP) ce qui est un immense exploit.

Espérons que ces supporters soient récompensés par un exploit de notre club.

Programmation TV :

Europa League, 16ème de finale : Jeudi 21 février à 21h sur RMC SPORT 1 et RMC STORY : Real Betis Balompie – SRFC

L1, J26 : Dimanche 24 février à 17h sur Bein Sports 1 : SRFC – Marseille

Coupe de France, ¼ de finale : Mercredi 27 février à 18h30 sur Eurosport 2 : SRFC – US Orléans

Stanislas DECAN

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Vivre ensemble » à Brest. Des policiers attaqués dans le quartier de Kérédern

La police n'effraie plus les voyous. A Brest, des policiers ont été attaqués, dimanche, en pleine journée, dans le...

Marsault, l’encre et le bazooka

Marsault, dessinateur humoristique et auteur de bande dessinée à succès, est l'invité de Livre Noir. Rare dans les médias,...

Articles liés