Racisme anti-blanc : Réalité ou fiction ? [Vidéo]

A LA UNE

Selon un sondage Ifop datant de quelques années, près d’un Français sur deux (47 %) ressentait le racisme anti-blanc.

Longtemps dénoncée comme un fantasme, assimilée à un outil de propagande de l’extrême droite, la haine anti-blanc était jusqu’à récemment déconsidérée par nos élites politiques et médiatiques. Pourtant, cette douloureuse réalité touche un nombre grandissant de Français. Agressions, insultes, viols… Cette forme particulière de haine raciale existe bel et bien. Mais aux yeux de ses détracteurs, affirmer en être victime est une erreur, c’est refuser le sacro-saint vivre-ensemble érigé en valeur suprême de la société multiculturelle.

Le livre de Gérald Pichon, Sale Blanc ! Chronique d’une haine qui n’existe pas évoquait parfaitement cela lorsqu’il est sorti il y a quelques années.

Voir le reportage ci-dessous, qui s’interroge, dans la ville de Meaux, sur l’existence de ce racisme visant les populations autochtones. Voici comment est présenté le reportage, qui date déjà de quelques années : « “Un racisme anti-blanc se développe dans les quartiers de nos villes où des individus méprisent des français qualifiés de ‘Gaulois’ au prétexte qu’ils n’ont pas la même religion, la même couleur de peau ou les mêmes origines qu’eux.” Avec cette phrase, extraite de son Manifeste pour une droite décomplexée, Jean-François Copé, actuel député-maire de Meaux a créé la polémique. Langage de vérité ou caricature ? Des “Français blancs” sont-ils réellement victimes de racisme dans les quartiers difficiles ? Immersion dans la ville de Jean-François Copé là où “l’affaire du pain au chocolat” » aurait éclaté. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Philadelphie (USA). Une femme violée par un homme noir de 35 ans dans un train, personne ne réagit

La police du comté de Delaware a arrêté un suspect lié à un viol qui se serait produit dans...

« Wallah, je vais cracher dans la bouche de ta fille » : Révélations sur Moussa, individu qui dénonçait des « violences policières »

Le 17 septembre 2021, dans la cité du Pavé Neuf, à Noisy-le-Grand, un individu prénommé Moussa est interpellé par...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés