Nantes : la flèche de Saint-Martin de Chantenay levée, l’église restera fermée

A LA UNE

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Après dix mois de travaux, le lanternon XIXe du clocher de Saint-Martin de Chantenay, à l’ouest de Nantes, a été hissé cet après-midi entre 14 heures et 15 heures. Cependant l’église des XVIIIe (1756) et XIXe (1839-1841 pour le clocher et les bas-côtés) connaît des désordres intérieurs et restera encore fermée plusieurs mois.

nantes_eglise

Les travaux devaient coûter initialement 380 000 € et se borner à refaire le clocher, dont la charpente accusait son âge. Les travaux ont aussi permis de refaire et d’étanchéifier abat-sons et toitures du clocher.

La croix en métal au sommet du clocheton a été remplacée, ainsi que les pieds et certaines pièces sous le dôme de zinc et de plomb. Il devait être gruté le 13 décembre dernier mais avait été endommagé en le sortant de l’atelier. La structure de 4,5 tonnes a finalement été hissée en moins de 10 minutes sans autres péripéties cet après-midi, après un long sciage des cales, puis minutieusement fixée en haut, sur le clocher dont la charpente, bien abîmée par les intempéries, a été rénovée.

En revanche, les travaux ont permis de découvrir des désordres sur l’arc entre la nef et le chœur – ceux-ci ont provoqué la fermeture de l’église pour raisons de sécurité début décembre dernier. « Des études sont en cours, l’église restera fermée », nous confirme sur place le service du Bâti. « À chaque fois qu’on fait un pas, on découvre de nouveaux éléments », nous précise l’architecte. « L’église restera fermée un certain temps – d’autres désordres sont constatés et sont suivis régulièrement ».

« Le problème, c’est que l’église est collée contre la pente, appuyée sur le rocher d’un côté et sur du remblai de l’autre, elle a tendance à glisser », explique un habitant du quartier – des fissures avaient déjà été constatées dans le chœur en 2015-2016, mais à l’époque la mairie de Nantes les estimait « sans gravité ». Se seraient-elles aggravées ?

Les travaux du clocher ont aussi permis de rétablir des moulures et des ornementations disparues au fil du temps et des rénovations successives. « Ils avaient la technicité, mais pas nécessairement le temps », estime l’architecte Pierluigi Pericolo. « Et à l’époque, on ne pouvait pas se permettre de fermer une église pendant des mois pour travaux. Par ailleurs c’est un bâtiment situé sur un point haut, exposé aux intempéries ».

Pendant la fermeture de l’église, les paroissiens de Saint-Martin de Chantenay – guère nombreux au demeurant – sont priés de se rendre aux églises Saint-Étienne de Bellevue et Saint-Michel de la Croix Bonneau, deux églises de la seconde moitié du XXe siècle conçues comme « polyvalentes ». La seconde a d’ailleurs abrité dans une salle la première mosquée de la ville de Nantes.

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Le chantage au vaccin sur les enfants – JT de TVLibertés du mercredi 28 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de ce journal du 28 juillet de TVLibertés, les collégiens et lycéens non vaccinés seront renvoyés...

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l’épidémie et Harcèlement

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l'épidémie et Harcèlement https://www.youtube.com/watch?v=eUFLWj6qw2A Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021,...

Articles liés

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...