Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : la flèche de Saint-Martin de Chantenay levée, l’église restera fermée

Après dix mois de travaux, le lanternon XIXe du clocher de Saint-Martin de Chantenay, à l’ouest de Nantes, a été hissé cet après-midi entre 14 heures et 15 heures. Cependant l’église des XVIIIe (1756) et XIXe (1839-1841 pour le clocher et les bas-côtés) connaît des désordres intérieurs et restera encore fermée plusieurs mois.

nantes_eglise

Les travaux devaient coûter initialement 380 000 € et se borner à refaire le clocher, dont la charpente accusait son âge. Les travaux ont aussi permis de refaire et d’étanchéifier abat-sons et toitures du clocher.

La croix en métal au sommet du clocheton a été remplacée, ainsi que les pieds et certaines pièces sous le dôme de zinc et de plomb. Il devait être gruté le 13 décembre dernier mais avait été endommagé en le sortant de l’atelier. La structure de 4,5 tonnes a finalement été hissée en moins de 10 minutes sans autres péripéties cet après-midi, après un long sciage des cales, puis minutieusement fixée en haut, sur le clocher dont la charpente, bien abîmée par les intempéries, a été rénovée.

En revanche, les travaux ont permis de découvrir des désordres sur l’arc entre la nef et le chœur – ceux-ci ont provoqué la fermeture de l’église pour raisons de sécurité début décembre dernier. « Des études sont en cours, l’église restera fermée », nous confirme sur place le service du Bâti. « À chaque fois qu’on fait un pas, on découvre de nouveaux éléments », nous précise l’architecte. « L’église restera fermée un certain temps – d’autres désordres sont constatés et sont suivis régulièrement ».

« Le problème, c’est que l’église est collée contre la pente, appuyée sur le rocher d’un côté et sur du remblai de l’autre, elle a tendance à glisser », explique un habitant du quartier – des fissures avaient déjà été constatées dans le chœur en 2015-2016, mais à l’époque la mairie de Nantes les estimait « sans gravité ». Se seraient-elles aggravées ?

Les travaux du clocher ont aussi permis de rétablir des moulures et des ornementations disparues au fil du temps et des rénovations successives. « Ils avaient la technicité, mais pas nécessairement le temps », estime l’architecte Pierluigi Pericolo. « Et à l’époque, on ne pouvait pas se permettre de fermer une église pendant des mois pour travaux. Par ailleurs c’est un bâtiment situé sur un point haut, exposé aux intempéries ».

Pendant la fermeture de l’église, les paroissiens de Saint-Martin de Chantenay – guère nombreux au demeurant – sont priés de se rendre aux églises Saint-Étienne de Bellevue et Saint-Michel de la Croix Bonneau, deux églises de la seconde moitié du XXe siècle conçues comme « polyvalentes ». La seconde a d’ailleurs abrité dans une salle la première mosquée de la ville de Nantes.

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

pêche électrique

Economie, Environnement, LORIENT, Sociétal

Surpêche. 20 % des poissons débarqués en France seraient concernés [Vidéo]

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local, Patrimoine, PLOËRMEL

La Chapelle-Caro : le futur pôle culturel aura un nom… hors-sol !

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Rani Lakshmi Bai, superbe bande dessinée sur la résistance indienne à l’Empire britannique

Histoire, Sociétal

Hommage à Manouchian : le débunkage – Le Nouvel I-Média

Brest

BREST, Ensauvagement, Immigration, Local, Société

Brest : Rekourañs, ar c’hoñversanted a son ar vatailh !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sélection de la rédaction

Violences et vols : en 2024 Nantes reste le paradis des délinquants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍