Face au rapport de l’OIAC qui affirme que du chlore a été utilisé à Douma le 7 avril 2018, mais sans désigner de responsables, le représentant permanent de la Russie auprès de l’OIAC a tenu une conférence de presse ce 11 mars. Alexandre Choulguine déplore notamment le manque de transparence dans l’enquête. Plus de détails avec Vera Gaufman (Russia Today)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine