Il n’y a pas que les règlements de comptes entre gangs des quartiers multiethniques qui se règlent à coups de feu. Ce dimanche 10 mars, au moins deux détonations de fusil ont éclaté sous le pont de Cheviré, après qu’un fusil ait été passé à travers la vitre arrière d’une Clio vers 18h45. La Clio semblait suivre une autre voiture sur la route de Pornic.

Un autre appel police secours mentionne, vers 20h15, que six à sept coups de feu ont été tirés peu avant 19h près d’un campement de gens du voyage, sous le pont de Cheviré. Cependant aucun des deux épisodes n’a donné lieu à des blessés, ni à des dépôts de plainte.

La piste d’un « réglement de comptes entre deux familles de gitans », est avancée par un proche du dossier, pour lequel « il est peu probable d’identifier les tireurs et les responsabilités – la police est mal vue, ils préfèrent régler leurs comptes entre eux, et ce qui s’est passé donnera certainement lieu à des représailles ». Rassurant.

LM

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine