Le Rucher Patriotec’est sous ce nom qu’une jeune équipe s’attèle à la création du premier site internet d’annonces « entre patriotes, par des patriotes, pour des patriotes ». Entretien avec son initiateur, Thomas Whyte.

Breizh-info.com : Tout d’abord, pouvez vous vous présenter à nos lecteurs ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) : Avocat pendant une décennie, je travaille depuis 2018 à des projets entrepreneuriaux dans les domaines informatiques et patriotes. Un retour à un engagement de jeunesse, puisque entre mes 15 et 25 ans j’ai beaucoup milité au service de convictions patriotes, principalement dans le secteur associatif. Une fois mon activité professionnelle engagée, j’ai « levé le pied », mais au fil des ans il me taraudait de plus en plus d’y revenir, c’est-à-dire de consacrer à nouveau une part significative de mon temps et de mon énergie à la cause de notre peuple ; ce que je m’efforce de faire à présent, notamment à travers le Rucher Patriote.

Breizh-info.com : Vous lancez un site d’annonces intitulé le Rucher Patriote, pouvez vous nous présenter le concept ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) :  « Je cherche un plombier… une garde d’enfants… un locataire… une location… la bonne recrue pour mon entreprise… un stage de fin d’études… un meuble… j’ai des vêtements à donner… » Tous ces échanges de notre vie courante, et si nous les faisions prioritairement avec des personnes partageant nos valeurs ? Ces valeurs communes héritées de 1500 ans d’histoire de notre pays, et de plus de 3000 ans d’histoire de notre grande civilisation, aux profondes racines gréco-romaines, chrétiennes, mais aussi celtiques, germaniques et nordiques.

Voilà le concept ! Échanger avec des personnes animées du même amour sincère de nos terres, de notre pays, de notre histoire, de notre peuple, de notre culture, de notre civilisation. En un mot, avec des patriotes.

Aujourd’hui, beaucoup de patriotes se sentent isolés, à cause d’une propagande mondialiste hégémonique. Mais nous sommes nombreux ! Nous serions étonnés de découvrir combien de personnes très proches géographiquement partagent nos valeurs. Encore faut-il se trouver : voilà l’utilité première du Rucher Patriote.

Je précise que le Rucher Patriote est administré par une association à but non lucratif (loi 1901), dénommée Propolis, qui est strictement indépendante de tout parti politique. Nous sommes de simples citoyens patriotes, soucieux du bien commun de notre peuple.

Breizh-info.com : Sur votre site, vous indiquez viser l’émergence d’une économie patriote, de quoi s’agit-il ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) :  De la force du nombre !

En 2017, près de 11 millions d’électeurs ont rejeté le candidat cosmopolite, malgré 40 ans de propagande diabolisante. Et le mouvement des Gilets Jaunes (surtout dans ses débuts, avant les tentatives d’extrême gauche de pourrissement par la violence, et de récupération) montre que l’amour de notre pays reste une valeur cardinale dans le cœur de notre peuple : la grande majorité ne sont pas des casseurs, mais chantent spontanément la Marseillaise, soutenus par 60 à 80 % des Français selon les études.

Si, par le Rucher Patriote, nous parvenons à relier ne serait-ce que 1 % de ces personnes, ce seront des centaines de milliers de patriotes qui échangeront entre eux. Et sans dépenser davantage, mais simplement en réorientant chaque fois que possible nos dépenses ordinaires vers d’autres patriotes, plutôt que vers des mondialistes, créant une véritable économie patriote !

Mobiliser cette énorme puissance économique et sociale des patriotes, c’est un autre grand enjeu du Rucher Patriote.

Breizh-info.com : Quand le site d’annonces sera-t-il opérationnel ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) : Le financement de l’important codage d’un tel site (sans compter les divers autres frais) reste le point vital : le fameux nerf de la guerre ! C’est pourquoi nous avons lancé une campagne de financement participatif, accessible via la page « Faire un don » de notre site actuel.

Si suffisamment de patriotes nous apportent dès aujourd’hui leur soutien, le site d’annonces devrait être opérationnel en septembre 2019, ou dans le courant de l’automne 2019.

Breizh-info.com : Concrètement, je suis un particulier, lambda, comment dois-je procéder ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) : Dès aujourd’hui, vous pouvez vous rendre sur le site du Rucher Patriote, et, via le bouton orange « Échanger entre Patriotes », vous inscrire à notre lettre d’infos. Ainsi, vous serez tenu informé de l’avancement du Rucher, et serez prioritaire à l’inscription lors du lancement du site d’annonces lui-même.

Par la suite, quand aura pu être codé le site d’annonces, et pour assurer l’indispensable confiance entre ses membres, l’inscription se fera sur double parrainages, chaque nouveau membre devant par ailleurs certifier qu’il adhère pleinement à notre Charte des valeurs et à notre Manifeste. Un patriote intéressé et sincère, mais encore sans parrain, pourra s’inscrire sur le site, et nous nous efforcerons de l’aider à trouver ses parrains pour lui permettre de commencer au plus vite à échanger avec les autres patriotes du Rucher !

Breizh-info.com : N’est-ce pas risquer de s’enfermer dans une niche ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) : Au contraire : c’est aider les patriotes à en sortir ! À s’échapper de la niche où l’oligarchie dominante tente de nous confiner, comme les chiens miteux et dociles auxquels elle voudrait nous réduire.

Les patriotes, trop souvent atomisés, doivent cesser de penser qu’ils sont sans capacité d’action. Il nous faut acquérir le réflexe d’échanger prioritairement les uns avec les autres, toutes les fois où cela est possible, même pour les choses les plus triviales de la vie courante. Ce sera gratifiant pour chacun ; et collectivement, cela nous rendra forts et influents.

Breizh-info.com : Quels sont les premiers retours que vous avez sur votre initiative ? Comment vous soutenir ?

Thomas Whyte (Le Rucher Patriote) : Les premiers retours sont excellents : nous recevons beaucoup de messages enthousiastes ! Tous expriment également une forme de soulagement, un cri du cœur que l’on pourrait verbaliser ainsi : « Je ne suis donc pas le seul à vouloir continuer à vivre en France en Français, et non en apatride mondialisé interchangeable ! Hâte d’échanger avec les autres patriotes ! »

Pour nous soutenir, trois manières :

1) La plus simple, la plus efficace – et de surcroît gratuite ! – est d’aller sur notre site internet et de vous inscrire à notre lettre d’info.

Cela ne prend que deux minutes, ne demande qu’une adresse électronique, mais nous aide réellement : car un site d’annonces n’a d’intérêt que si, le jour de son lancement, suffisamment de patriotes y sont très vite présents. C’est notamment pour cela que nous communiquons à ce stade, et que nous invitons toutes les personnes intéressées à ne pas attendre la réalisation du site d’annonces final pour se manifester, mais à le faire maintenant, via l’inscription à notre lettre d’infos.

Le site d’annonces ne pourra voir le jour que si suffisamment de patriotes ont fait cette démarche de nous témoigner leur intérêt.

2) Vous pouvez aussi nous aider en parlant du Rucher Patriote autour de vous. À votre famille, à vos amis, à toutes vos connaissances susceptibles d’adhérer aux valeurs patriotes que nous partageons. Notamment en relayant notre site à tous vos contacts patriotes en ligne.

3) Enfin, vous pouvez nous aider en nous adressant un don. La réduction fiscale de 66 % est applicable (un don par exemple de 100 € ne vous coûtera ainsi que 34 €).

Par souci d’indépendance, nous refusons toute subvention publique. Seul les dons des patriotes rendront donc possible le site d’annonces qui nous rendra collectivement plus forts.

Merci à tous ceux dont le soutien, sous l’une de ces trois formes, permettra d’édifier le Rucher Patriote !