L’Humanité : Le Hyaric sera-t-il viré ?

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

L’administratrice judiciaire veut dégraisser le quotidien L’Humanité. Il est vrai qu’on a affaire à une véritable armée mexicaine. Que devient Patrick Le Hyaric ?

C’était inévitable : on se dirige vers un « plan de sauvegarde de l’emploi » à L’Humanité ; c’est-à-dire le licenciement d’une partie du personnel. Le directeur du journal, Patrick Le Hyaric, l’a annoncé lors d’une réunion avec les salariés le 26 février. Reste à connaître l’ampleur de la purge. Évidemment, Le Hyaric tentera d’obtenir du tribunal de commerce le sauvetage du maximum d’emplois.

Mais l’administratrice judiciaire, Hélène Bourbouloux, n’est pas de cet avis ; elle souhaite des coupes drastiques. Le chiffre de 60 suppressions de postes sur un effectif de 180 salariés est avancé (d’après Valeurs actuelles, 7 mars 2019). Rappelons que ce quotidien offre à ses lecteurs une vingtaine de pages (24 le mercredi 13 mars) ; il n’y a que le quotidien libéral L’Opinion à faire mieux : 12 pages. Dans ces conditions, avec 180 salariés, on peut parler de sureffectifs. Travailler peu – ou pas du tout – doit appartenir à la culture maison.

Mauvaises nouvelles pour Le Hyaric

Une question : Le Hyaric sera-t-il dans la charrette ? L’administratrice pourrait en effet considérer qu’avec un salaire de directeur en moins, on allégerait la barque. Autre mauvaise nouvelle pour Le Hyaric : les prochaines élections européennes. Député sortant, il risque d’être sorti. Le dernier sondage portant sur les intentions de vote crédite la liste du Parti communiste de 1 % (avec une liste Gilets jaunes) ou de 2 % (sans liste Gilets jaunes). (Enquête Harris Interactive, Le Figaro, lundi 11 mars 2019). Or il faut franchir la barre des 5 % pour obtenir des élus.

Mais Le Hyaric a toujours la possibilité de rentrer au pays. Souvent, Ouest-France et Le Télégramme éprouvent des difficultés à trouver des localiers pour les rédactions situées en Bretagne intérieure. On imagine très bien Le Hyaric recasé à Carhaix ; il pourrait se coltiner Christian Troadec. Un match intéressant à suivre.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Le Fer pour relier nos territoires. Un film en faveur de la réouverture de la ligne Saint-Brieuc / Auray.

Le collectif Centre-Bretagne en train pour la réouverture de la ligne Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) reliant Auray (Morbihan) via Loudéac et Pontivy vient de mettre en ligne sur...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Le camarade patron Le Hyaric va couper des têtes

Ce n’est pas un cadeau que d’être directeur du quotidien communiste l’Humanité : ventes insuffisantes, recettes publicitaires inexistantes, et trop de personnel pour une petite...

Isabelle Thomas cherche du travail

Deux retraités du Parlement européen : Alain cadec et Isabelle Thomas. Le premier crie à « l’injustice », la seconde veut travailler à « l’unité des forces de...

Qui est le propriétaire de la marque « L’Humanité » ?

Patrick Le Hyaric est un patron avisé. Avant même la mise en redressement judiciaire de L’Humanité par le tribunal de commerce, il avait songé...

Patrick Le Hyaric, le patron de L’Humanité, prépare sa reconversion

2019, annus horribilis pour Le Hyaric, le patron de L’Huma. D’une part son quotidien risque de disparaître, d’autre part adieu à son mandat de...