Nous avions évoqué la grève, longue, au CHP Saint Grégoire, entamée par une partie du personnel qui dénonçait des mauvaises conditions de travail et de salaire.

Suite au préavis de grève, déposé le 22 mars 2019, une grève illimitée à partir du 25 mars 2019 à 6h45 a débuté. Les revendications portaient sur les conditions de travail et l’augmentation des salaires.

Le Mercredi 3 avril 2019, la Direction et les 3 organisations syndicales se sont réunies pour trouver une solution à ce conflit social. Après négociations, il a été décidé de terminer la grève à compter du 3 avril 2019 à 17h et les parties se sont mis d’accord sur les points suivants :

  • La Direction acte une poursuite des négociations sur les conditions de travail dès le 4 avril 2019, avec la rédaction d’un plan d’actions détaillé accompagné d’un calendrier de mise en place ;
  • Il est décidé d’une augmentation salariale minimale de 0,7% rétroactive au 1er avril 2019 et de 0.3% au 1er juillet 2019 pour tous les salariés ;
  • Il est convenu d’ouvrir les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) dès le jeudi 4 avril 9h30 avec un engagement pris pour une négociation salariale sur les années 2019, 2020 et 2021.

Le Jeudi 04 avril 2019, les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) se sont déroulées en présence de l’ensemble des organisations syndicales CFDT, CGT et SUD Santé Sociaux.

A l’issue de la journée de négociations, un accord de Négociations Annuelles Obligatoires pour l’année 2019 a été signé par la CFDT, l’Organisation Syndicale majoritaire (72,44% des voix lors des dernières élections), et par SUD Santé Sociaux (11,22%). La CGT (16,32%) n’a pas souhaité signer le protocole d’accord.

Il a été convenu également qu’une augmentation des salaires pour tous les salariés serait octroyée selon le planning suivant :

  • Une augmentation des salaires de 0.7% au 01/04/19
  • Une augmentation des salaires de 0.3% au 01/07/19
  • Une augmentation des salaires de 0.5% au 01/12/19
  • Une augmentation des salaires de 0.5% au 01/12/20
  • Une augmentation des salaires de 0.5% au 01/12/21

Pour les patients, les soins ont été assurés continuellement, tandis que certaines interventions chirurgicales ont été reprogrammées.

Les prochaines semaines seront décisives pour voir si l’harmonie est revenue chez les salariés de la clinique, par ailleurs une des meilleures de France dans de nombreux domaines, grâce à l’ensemble de ses salariés du secteur hospitalier.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine