Des scientifiques ont dévoilé ce mercredi pour la toute première fois ce mercredi l’image d’un trou noir. Un résultat attendu depuis deux ans.

Des scientifiques du monde entier, réunis sous le projet Event Horizon Telescope (EHT), ont présenté mercredi 10 avril, le résultat d’une observation croisée visant à capturer l’image d’un trou noir. Les résultats sont présentés lors de six conférences de presse organisées simultanément dans plusieurs villes du monde : Bruxelles (Belgique), Santiago (Chili), Shanghai (Chine), Tokyo (Japon), Taïwan (Chine) et Washington (Etats-Unis).

Qu’est-ce qu’un trou noir ?

Selon la loi de la relativité générale établie en 1915 par Albert Einstein, qui permet d’expliquer leur fonctionnement, l’attraction gravitationnelle de ces « monstres » est telle que rien ne peut s’en échapper, ni la matière, ni la lumière, quelle que soit la longueur d’onde. On ne peut donc pas directement les observer. De plus, la force de gravité qui émane du trou noir est tellement phénoménale qu’on ne sait pas recréer un tel environnement en laboratoire.

Sous l’effet de l’énorme attraction gravitationnelle, les étoiles trop proches sont aplaties, étirées puis disloquées, le gaz porté à des chaleurs extrêmes. Gaz et morceaux d’étoiles tournent en spirale autour du trou noir pour finalement y plonger, en générant un sursaut brillant de lumière ultra-violette.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine