griffe_sorcieres

Le Samedi 4 mai 2019 Pointe de Perharidy à Roscoff se déroulera la 3 ème opération d’arrachage de griffes de sorcière organisée par l’ASSR, Association pour la Sauvegarde des Sites de Roscoff et la mise en valeur de son Patrimoine.

Devant l’efficacité des deux premières actions menées par l’association en 2016 et 2018, et pour être en mesure d’intervenir sur les surfaces pentues et/ou rocheuses du site, l’ASSR s’est rapprochée du club d’escalade de Morlaix « Les danseurs du Roc ». Une opération inédite et assez spectaculaire est donc annoncée, joignant l’utilité à l’exercice d’une discipline en plein essor.

Seuls les membres des « Danseurs du Roc » seront autorisés à arracher sur les zones « à risque », les autres bénévoles intervenant sur des aires planes et pour collecter, mettre en sacs et stocker les plants arrachés. Haut Léon Communauté, gestionnaire du site, et le Conservatoire du Littoral sont bien entendu associés à cette opération.

Une action comparable a été réalisée au Cap de la Chèvre (presqu’île de Crozon) en octobre 2014.

Arrivée en Europe au XVIIIe siècle, la griffe de sorcière a pour origine l’Afrique du Sud. Les griffes de sorcière craignent le froid. Et poussent généralement dans les milieux sableux mais aussi sur l’ensemble des substrats. Sur sa terre d’origine, la plante ne provoque pas de déséquilibre avec les autres espèces. Sur notre littoral, c’est différent : elle se développe de manière totalement incontrôlée au milieu de la flore identitaire et menace les espèces endémiques et indigènes. La griffe de sorcière est devenue au fil du temps une plante invasive au même titre que le célèbre figuier de barbarie. Pour lutter contre cette menace sur la biodiversité, le seul moyen est l’arrachage manuel. Et donc naturel. Ce type d’intervention permet à la fois de ne pas abîmer les espèces environnantes et de retirer la plante menaçante.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine