Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brittany Ferries. En 2022, un trafic en hausse mais encore loin des niveaux d’avant-crise sanitaire

Brexit et crise sanitaire avaient placé Brittany Ferries au cœur d’une tempête, qui a bien failli valoir un naufrage définitif à l’armement breton. Lequel semble avoir retrouvé davantage de sérénité en 2022 avec un trafic fret et passagers en hausse, conférant un peu plus de stabilité financière à la compagnie maritime. Mais l’horizon n’est pas totalement dégagé pour autant.

Quand Brittany Ferries frôlait le naufrage…

On se rappellera notamment de la subvention d’un montant de 45 millions d’euros accordée par l’État à l’automne 2021 afin de permettre à la compagnie maritime de surmonter de graves difficultés financières. Par ailleurs, Brittany Ferries avait aussi pu compter sur l’abandon d’une créance de 10 millions d’euros de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) ainsi que sur une aide de 6 millions d’euros de la part de la Région Bretagne.

Mais ce n’est pas tout : auparavant, l’armement breton avait également bénéficié de deux avances remboursables consenties par les régions Bretagne et Normandie depuis le début de la crise sanitaire. Avec à la clé 30 millions d’euros de la part du Conseil régional breton et 35 millions d’euros de la part de son homologue normand. Des avances qui seront à rembourser à partir de l’année 2026.

Enfin, le 24 septembre 2021, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait annoncé une autre aide de 60 millions d’euros de la part de l’État, sous forme de prêt à très long terme cette fois-ci.

Une mer moins agitée pour la compagnie maritime

Après cette longue période tumultueuse, la publication des résultats de trafics et financiers de Brittany Ferries pour la période allant de novembre 2021 à octobre 2022 le 10 mars dernier était donc très attendue. À la lecture de ceux-ci, il apparaît que le nombre de passagers (1 837 125 ) transportés par la compagnie au cours de la période indiquée a été multiplié par quatre par rapport à l’exercice précédent (soit de novembre 2020 à octobre 2021).

Toutefois, cette forte amélioration du trafic est à relativiser puisque ce chiffre reste inférieur de 26 % au niveau d’avant-crise sanitaire. En effet, en 2019, Brittany Ferries avait transporté près de 2,5 millions de personnes. Cette différence s’expliquerait en partie, selon un communiqué de la compagnie maritime, par des restrictions de voyage qui se sont poursuivies jusqu’en janvier 2022.

Dans le détail, l’Irlande sauve la mise de l’armement breton puisque les lignes longues reliant la France à l’Irlande et l’Irlande à l’Espagne affichent de bons résultats en termes de trafic passagers. Une Irlande qui enregistre ainsi une forte croissance avec une augmentation de 48% du nombre de passagers transportés par rapport à 2018-2019 (exercice de référence avant la crise sanitaire et le Brexit). Entre-temps, il faut rappeler que Brittany Ferries a étoffé ses liaisons maritimes entre la France et l’Irlande, en doublant la ligne Roscoff/Cork et en ouvrant aux passagers la route Cherbourg/Rosslare, précédemment réservée au trafic fret.

Brittany Ferries

Source : Brittany Ferries

Trafic fret : l’Irlande aussi au rendez-vous

En ce qui concerne le trafic fret, Brittany Ferries a transporté 167 711 unités sur l’exercice 2021-2022. Mais là aussi, les volumes peinent à retrouver leurs niveaux de 2019 et demeurent inférieurs de 17 %.

Brittany Ferries

Source : Brittany Ferries

Pour sa part, la compagnie indique que ce résultat s’explique essentiellement par la baisse de l’activité fret sur les lignes transmanche et vers l’Espagne depuis le Royaume-Uni. À l’inverse, l’Irlande se démarque de nouveau avec la bonne performance de l’activité fret. Une conséquence directe du report dû au Brexit et l’évitement du Royaume-Uni pour les flux de/vers l’Irlande.

Brittany Ferries optimiste pour 2023

Concernant l’avenir, l’armement breton se veut confiant en évoquant des réservations pour 2023 en forte hausse de 23% par rapport à 2022. Si cette tendance se confirmait au cours des prochains mois, Brittany Ferries pourrait ainsi se rapprocher enfin des volumes d’activité de 2019. Dès la fin de ce mois de mars, les 10 navires mixtes passagers-fret que possède la compagnie seront armés sur leurs lignes maritimes respectives.

Sur le plan financier, Brittany Ferries a réalisé un bénéfice de 22,6 millions d’euros avec un chiffre d’affaires de 444,7 millions d’euros pour l’exercice 2021-2022. Ce qui représente une franche amélioration (plus du double) par rapport à l’année précédente et ses 202,4 millions d’euros de chiffre d’affaires. Un chiffre d’affaires 2022 qui se rapprochent lui aussi des niveaux d’avant-crise, inférieur de « seulement » 22 millions d’euros à celui de l’exercice 2018-2019. Gageons que la saison estivale 2023 permette à la compagnie maritime de poursuivre sa remise à flot.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Irlande. Les opposants à l’immigration ne peuvent compter ni sur la police, ni sur les médias… [Vidéo]

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

International

Le gouvernement Irlandais réduit les dépenses d’argent public pour les réfugiés Ukrainiens

Découvrir l'article

Immigration

L’Irlande se réveille ! Des milliers de patriotes irlandais manifestent dans le centre de Dublin pour protester contre l’arrivée massive de migrants en Irlande.

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

A La Une, International

Le ministre irlandais affirme que 80 % des immigrés clandestins arrivent par le Royaume-Uni

Découvrir l'article

International

Folie gauchiste en Irlande. Le Premier ministre irlandais veut poursuivre l’adoption de la loi sur « les discours haineux »

Découvrir l'article

A La Une, International

Irlande. Sous la pression populaire, l’opposition de gauche (Sinn Féin) renonce à soutenir le pacte sur l’asile et le projet de loi sur les discours haineux

Découvrir l'article

International

Irlande. Bientôt l’euthanasie au programme de l’agenda Libéral ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky