pelerinage

Vous recherchez un guide des chemins de pèlerinage à travers le monde ? Alors découvrez le Guide des chemins de pèlerinage du monde, de Fabienne Bodan (éditions Ouest France), journaliste, pèlerine et globe-trotteuse, auteur des sites http://pelerinsdecompostelle.com et http://cheminsverslesacre.com. Cette aventurière a arpenté 4 000 kilomètres sur les chemins de Compostelle, mais aussi des sentiers de l’Himalaya et d’Amérique du Sud. Grande voyageuse depuis trente-cinq ans, elle porte un intérêt tout particulier aux lieux sacrés des diverses religions et anciennes civilisations.

Elle en rend compte dans un ouvrage absolument superbe.

CV_GuideCheminsPelerinagesduMonde_Dosok.indd

Un livre pour découvrir le monde et le sacré

« Le XXIsiècle sera mystique ou ne sera pas ». L’engouement pour le cheminement vers les lieux sacrés observé depuis le début du troisième millénaire confirme cette prédiction attribuée à André Malraux. Les chemins de Compostelle font des émules sur toute la planète. Rien ne semble endiguer ce raz-de-marée. Ce guide, premier ouvrage aussi complet sur le sujet, décrit plus de 800 chemins de pèlerinage sur les cinq continents. Sous trois angles : pratique, historique, sacré. Il se veut universel, ouvert à toutes les croyances et pratiques dévotionnelles, à la tolérance, à la fraternité entre les peuples, au partage des conceptions spirituelles de l’existence, et à toutes les civilisations. Conçu par une passionnée, il s’adresse à tous les pèlerins, marcheurs, cyclistes, cavaliers, aux amoureux de la randonnée au long cours et aux voyageurs curieux et avides de la découverte de sites sacrés, de la grande Histoire, de la richesse et de la diversité des cultures du monde.

Aux quatre coins du monde, des femmes et des hommes, de tous âges, milieux socio-économiques, professions, religions ou philosophies, se préparent actuellement pour une aventure qui pourrait figurer parmi les plus bouleversantes de leur vie. Avec appréhension et fébrilité parfois, mais portés par un élan dont ils ne savent, souvent, formuler la véritable essence. Ils rêvent, souvent au prix de nombreuses années de sacrifices financiers, d’entreprendre une longue marche vers Saint-Jacques-de-Compostelle, comme 327 342 personnes en 2018. À lui seul, le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, point de départ du camino francés, le chemin français, itinéraire le plus populaire vers la capitale galicienne, a accueilli 57 881 visiteurs l’an dernier.

800 chemins dans 43 pays et 5 continents

On compte aujourd’hui plus de 80 000 km de chemins de Saint-Jacques dans 26 pays en Europe. « Pour la France, j’ai dénombré pas moins d’une centaine d’itinéraires, des chemins de Saint-Jacques à ceux de Saint-Martin, Saint-Gilles, Sainte-Thérèse de Lisieux, Sainte-Agathe, Saint-Régis ou Urbain V. En Espagne, à l’heure où certains se plaignent de l’encombrement du camino francés, les associations jacquaires ont balisé plus de 70 routes vers la capitale galicienne. Mais l’on peut aussi marcher dans les pas de sainte Thérèse d’Avila, de saint Ignace, de saint Olav ou vers le monastère de Guadalupe. » explique Fabienne Bodan, qui présente son ouvrage.

« Des caminos naissent aux quatre coins du monde : Cape camino en Afrique du Sud, Aussie Camino ou Camino Salvado en Australie, Caminho da Fé ou Caminho das Missões au Brésil, Camino a Salta en Argentine, Camino Nova Scotia au Canada. Si la notoriété du pèlerinage des 88 temples de l’île de Shikoku commencent à se répandre en Europe, on ignore souvent que l’archipel du soleil levant offre plus de 200 itinéraires de pèlerinage, de Saigoku à Kumano Kodo. Plusieurs pays ont créé des organismes dédiés à la gestion de ces chemins, comme le British Pilgrimage Trust au Royaume-Uni ou la Culture Routes Society en Turquie. Des fondations internationales regroupent les efforts de plusieurs pays pour des routes longue distance, telles la Via Egnatia Foundation ou The Abraham Path Initiative. On marche aussi sur les traces de personnages ayant marqué spirituellement leur nation et leur époque : saint François d’Assise (Italie), maître Doseon (Corée), Kūkai, plus connu sous le nom de Kōbō-Daishi (Japon), Rûmî Mevlana (Turquie), l’abbé Francis Pfanner (Afrique du Sud), sainte Rose Philippine Duchesne (États-Unis), la Madre Laura (Colombie), le prêtre Bochero (Brésil), saint Augustin (Algérie-Tunisie), Jésus (Israël), Abraham (Palestine), Martin Luther (Allemagne). »

Guide des chemins de pèlerinage du mondeFabienne Bodan – éditions Ouest France  – 30 €

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V