MAJ : la liste est bouclée et déposée, voici les candidats 

1. M. Renaud CAMUS

2. Mme Fiorina LIGNIER

3. M. Karim OUCHIKH

4. Mme Marina DO SANTOS

5. M. Hugues SION

6. Mme Émilie GOUTHIER

7. M. Julien HAVASI

8. Mme Ariane BLOMME

9. M. Bruno LAFOURCADE

10. Mme Catherine DORTEN

11. M. Patrick LECLERC

12. Mme Delphine LADRANGE

13. M. Christophe BERTORELLE-CALMETTES

14. Mme Lysiane ZACCARIA

15. M. Farid TALI

16. Mme Martine PINCEMIN

17. M. André ZULIANI

18. Mme Brigitte GILIBERT

19. M. Philippe BRUN

20. Mme Isabelle BOLVIN

21. M. Marcel MEYER

22. Mme Clara BUHL

23. M. Alain ROUSSEAU

24. Mme Fabienne ROUSSET

25. M. Alexis TOURY

26. Mme Mylène GOUTHIER

27. M. Michel MENNESON

28. Mme Jeanne LLOAN

29. M. Christian TOLLARI

30. Mme Elisabeth LALESART

31. M. Thierry NOYER

32. Mme Danielle LEVIN

33. M. Nicolas CUSSANT

34. Mme Christine LE GUEN

35. M. Denis ROGER

36. Mme Danielle PARMANTIER

37. M. Bernard CALUJEK

38. Mme Delia DASCALESCU

39. M. Bertrand DELLINGER

40. Mme Liliane Rotti VAMINE EPOUSE GATTONI

41. M. Brian BARBIER

42. Mme Angélique LEDET

43. M. Jonathan LEGENTIL

44. Mme Lina ALLARD-CLÉOPHAS

45. M. Daniel BRULANT

46. Mme Maïwenn GAY

47. M. Serge KLEIN

48. Mme Garance CWIKLINSKI

49. M. Philippe SIMON

50. Mme Ouanessa BOUDRA

51. M. Bernard Henry POISSON DE SOUZY

52. Mme France BOUILLOT

53. M. Frédéric LEDON

54. Mme Régine LE BELLOUR

55. M. Philippe LAMARE

56. Mme Anne-Marie GALLET

57. M. Thierry GERTSCH

58. Mme Laura BIANCHERI

59. M. Patrick PERRIER

60. Mme Gaëlle BERTRAND

61. M. Philippe LEROY

62. Mme Josiane FILIO

63. M. Alain SAUTREAU

64. Mme Sophie TENENTE

65. M. Yannick POCHON

66. Mme Candice GORDIEN

67. M. Claude Roger Marc FLEURY

68. Mme Clairette DUROZOI

69. M. Alexandre PELLETIER

70. Mme Marie-Françoise BOITEUX

71. M. Hubert MIATTA

72. Mme Odile RADENNE

73. M. William VALLÉE

74. Mme Yassia SOUIH

75. M. Daniel RUELLE

76. Mme Monique TOUITOU

77. M. Grégory AUDREN

78. Mme Martine Yvonne KERNINON

79. M. Michel GUERIN

L’écrivain français Renaud Camus, auteur notamment du livre Le grand remplacement, mènera une liste anti-immigration baptisée « La Ligne claire » aux élections européennes. Une liste résolument opposée à l’immigration, qui pour l’heure est en cours de bouclage. Une liste qui compte 101 propositions pour l’Europe, réunies ici.

Première proposition ? « Arrêt immédiat de toute immigration, y compris et surtout celle qui est liée au regroupement familial. La France et l’Union européenne, si c’est une condition ou une conséquence inévitable de ces mesures, dénonceront les traités et se retireront des instances internationales qui entravent leur liberté de décision et d’action en matière migratoire ».

La ligne est posée.

En attendant, Renaud Camus multiplie les sorties chocs sur Twitter notamment, comme récemment sur l’Afrique, et sur sa démographie :

Des propos sur la démographie en Afrique qui provoquent de longues incartades virtuelles.

Pour faire le point sur la liste « La Ligne claire » de Renaud Camus, et sur ses sorties Twitter qui ne laissent pas indifférents, nous l’avons interrogé.

« Un préservatif bien utilisé au Niger fait plus pour la planète que trois éoliennes dans le Hurepoix. »

Breizh-info.com : Où en est la constitution de votre liste aux élections européennes ?

Renaud Camus : Nous sommes en train de la boucler. Nous avons encore besoin de quelques volontaires des deux sexes. S’il s’en trouve parmi vos lecteurs, qu’ils se présentent à moi, [email protected], mais maintenant c’est urgentissime. Je pense toutefois que nous arriverons à franchir cette étape-là. La suivante sera plus difficile : l’argent. Non seulement nous en manquons affreusement mais les banques et la Poste, sans le déclarer expressément jamais, refusent de nous ouvrir un compte de campagne. Nous sommes ceux qui ne doivent en aucun cas pouvoir s’exprimer car nous sommes les seuls à nommer et même à clamer la seule réalité qui compte : le grand remplacement, la colonisation de la France et de l’Europe, l’africanisation, l’islamisation, le changement de peuple et de civilisation, le génocide par substitution. Tout est fait pour nous faire taire et pour nous rendre invisibles, inaudibles.

Breizh-info.com : En quoi consiste votre programme politique ?

Renaud Camus : Libérer le territoire. Obtenir la fin de la Deuxième Occupation. Décoloniser la France et l’Europe. Imposer la remigration. Avec ceux qui pensent comme nous, s’emparer de l’Union européenne et en chasser les traîtres qui l’ont livrée. Faire rentrer l’Europe dans l’Histoire, en refaire un acteur capital et non pas un sujet passif livré à toutes les invasions et à toutes les colonisations : culturelle par l’Amérique, démographique par l’Afrique, artificialiste par le béton. Replacer la culture au centre du jeu au lieu de se soumettre éternellement à un économisme ravageur, qui détruit tout ce qu’il touche, à commencer par les âmes, les courages, les sentiments d’amour de la patrie. Non pas construire plus de prisons ou disposer encore plus de caméras de surveillance à tous les coins de rue mais rétablir la civilisation, notamment grâce à la remigration, et à la restauration de l’école. Protéger les paysages. Détruire les éoliennes. Pratiquer partout une politique des sanctuaires, pour l’école, pour la culture, pour le vide, pour la beauté du monde. Lutter de toutes nos forces contre le bidonville global, horizon indépassable du remplacisme du même nom. Soutenir les droits de la lenteur, du silence, de la nuit. Protéger la biodiversité, notamment la biodiversité humaine, celle des races, celle des cultures, celle des civilisations, celle des nations, celle des provinces. Nous sommes les seuls écologistes conséquents.

Breizh-info.com : L’offre politique actuelle ne vous convient donc pas ?

Renaud Camus : Absolument pas. Face au grand remplacement, au multiculturalisme, à l’islamisation, au changement de peuple et de civilisation, trois attitudes sont possibles. Il y a ceux, la gauche, la République en marche, qui trouvent que c’est très bien et qu’on devrait même accélérer le mouvement. Il y a ceux, Les Républicains, le Rassemblement National, Debout la France, qui ne sont pas enthousiastes mais qui estiment que ce qui est fait est fait, qu’il n’y a en France que des Français, que l’islam est compatible avec la République et qu’il faut accepter le statu quo, en l’aménageant tant bien que mal. Et enfin il y a ceux — et là nous sommes seuls — pour qui le statu quo est une abomination, et qui voient dans la destruction des Européens d’Europe, par le petit remplacement comme par le grand, par le changement de culture comme par le changement de peuple, le crime contre l’humanité du XXIe siècle.

Renaud_Camus_Contre_cette_conception

Breizh-info.com : Vous avez rallié à vous la jeune youtubeuse Solveig Mineo à votre liste. Pour quelles raisons ?

Renaud Camus : Parce qu’elle est vive et pleine de talent, parce qu’elle est courageuse, et parce qu’elle pense comme nous sur l’essentiel ; et, accessoirement, parce qu’elle est jeune, gentille, intelligente et jolie.

Breizh-info.com : Sur Twitter, vos propos sur la démographie africaine font réagir. « Un préservatif bien utilisé au Niger fait plus pour la planète que trois éoliennes dans le Hurepoix. », dites-vous. Pourriez-vous nous expliquer cela plus longuement qu’en format Twitter ?

Renaud Camus : Tiens, cela me semble assez clair, pour le coup… J’ai une sainte horreur des éoliennes, qui sont au-dessus de nos têtes les totems de la davocratie remplaciste, les drapeaux à croix gammée de la Deuxième Occupation, une humiliation permanente pour l’homme, qui se voit dépouillé par elles de toute transcendance, de toute relation directe avec le ciel, avec les nuages et avec les sommets, ces sommets où plus présents sont les dieux, s’il faut en croire Hölderlin (et je l’en crois). D’autre part je pense que toutes les politiques écologiques sont totalement vaines, un emplâtre sur une jambe de bois, du vent, c’est le cas de le dire, tant qu’il n’est pas mis un terme à la croissance démographique, surtout dans les régions du monde où elle est le plus foudroyante.

Breizh-info.com : Quand vous dites « Une boîte de préservatifs offerte en Afrique c’est trois noyés en moins en Méditerranée, cent mille euros d’économie pour la Caf, deux cellules de prisons libérées et trois centimètres de banquise préservée. », ne craignez-vous pas de vous attirer les foudres judiciaires ? Expliquez-nous ce tweet.

Renaud Camus : Il dit la même chose que le précédent, sous forme de plaisanterie, comme y invite la forme « tweet ». Personne ne peut souhaiter plus de naufrages de migrants, ni une fonte plus rapide encore de la banquise, ni plus de déséquilibre des comptes sociaux, ni bien sûr une aggravation de la surpopulation carcérale. Je crois désastreuse la croissance démographique partout — et bien sûr là surtout où elle est le plus forte.

Propos recueillis par YV

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V