Servane Desplat-Le Graët, fille de Noël (président de la FFF) et son mari Bertrand Desplat, président d’EA Guingamp seraient sous le coup d’une plainte déposée à leur encontre, tandis que le couple aurait lui même déposé plainte en retour. C’est le journal Le Point qui évoque l’affaire .

Le plaignant ? Un homme, d’origine asiatique, qui leur a loué un logement Airbnb de 150 m carrés dans le 2ème arrondissement. Ce dernier accuse la fille du président de la Fédération française de football de l’avoir insulté (des insultes homophobes et racistes comme « tête de rat ») et agressé physiquement, en raison… d’une douche défectueuse.

Puis il accuse également Bertrand Desplat de l’avoir dans la foulée menacé de mort par téléphone. Puis obligé à faire des excuses humiliantes dans l’hôtel 4 étoiles où la fille de Noël Le Graët avait prévu de passer la nuit, en raison de l’état du logement que le couple avait loué sur Airbnb. « Elle m’a demandé de me mettre à genoux pour lui demander pardon. » aurait expliqué le propriétaire du logement à la police, tandis que l’établissement hôtelier a bien confirmé la présence du couple dans l’hôtel, mais pas cette scène.

Pour le couple, qui a déposé plainte également, pour escroquerie, l’appartement n’était pas habitable, et ne correspondait en rien à la prestation proposée sur Internet – pas étonnant eu égard des taudis hors de prix qui sont parfois proposés à Paris, au niveau des hôtels comme des appartements. Bertrand Desplat nie toute menace de mort, tout en reconnaissant ne « pas avoir été très courtois » en apprenant que sa femme s’était faite bousculer.

Affaire à suivre donc…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine