Il y a quelque chose qui est révélateur de l’état de notre société. Toute la semaine, l’affaire dite de la naissance du « Royal Baby » a fait le buzz dans le monde entier. Il s’agit de la naissance d’Archie, le fils du prince Harry, dont on se demande à lire l’actualité s’il ne s’agit pas plutôt du fils de Brad Pitt ou de David Beckham eu égard à la disparition totale de toute sacralisation autour de cette naissance au sein de la famille royale d’Angleterre.

Il y a sans doute une raison à cela : le monde entier qui commente cette naissance semble méconnaître, ou ne pas connaître du tout, l’histoire de l’Angleterre et du Royaume-Uni. Une histoire qui ne se résume pas à un bébé conforme à la société multiculturelle que les tenants du nouvel ordre mondial veulent imposer. Une histoire grandiose, riche, notamment faite de conquêtes et d’invasions, une histoire parfois sanglante et violente, une histoire de rois et de reines bien éloignée de ce qu’est devenue la famille royale d’Angleterre aujourd’hui, tout juste bonne à provoquer des orgasmes chez Stéphane Bern et les journalistes de la presse people.

Pour permettre à ceux qui veulent évoquer « le Royal Baby » et la chute progressive de la famille royale d’Angleterre aujourd’hui, de réellement savoir de quoi ils parlent, voici quelques livres et films, pour parfaire leurs connaissances sur l’Angleterre et le Royaume-Uni. Une liste non exhaustive et plutôt généraliste, qui devrait ensuite, si les lecteurs sont intéressés, les mener à des recherches personnelles (sur Cromwell, sur Henry V, sur Elisabeth…)

Histoire de l’Angleterre

Par Bernard Cottret

« L’Angleterre n’est pas une île. Elle occupe la partie méridionale d’un archipel, dont elle a, lentement, méthodiquement, effectué l’exploration et la conquête. Poursuivant sa quête impériale pour s’étendre jusqu’aux confins du globe, l’Angleterre, “voisine d’aucun par la terre”, est devenue, au cours des âges, “la voisine de tous par la mer” ». Ainsi Bernard Cottret résume-t-il cette longue mutation commencée il y a près de mille ans avec Guillaume le Conquérant. Dans une approche originale, s’arrêtant sur des épisodes et des personnages à ses yeux significatifs, il offre la synthèse brillante et limpide que l’on attendait.

Un livre essentiel pour comprendre cet empire, forgé depuis Guillaume le Conquérant jusqu’à nos jours.

History of Britain & Ireland

Voici un livre illustré, en anglais, qui résume 5 000 ans de l’histoire de la Grande-Bretagne et de l’Irlande et retrace les événements clés qui ont façonné les îles britanniques. De l’époque élisabéthaine de Shakespeare aux guerres en Irak et en Afghanistan du XXIe siècle, ce livre magnifiquement illustré offre une chronique visuelle définitive des épisodes les plus colorés et les plus marquants de l’histoire britannique. Cette édition de poche est mise à jour pour inclure des événements récents tels que le mariage du prince William et de Kate Middleton.

Vous pourrez découvrir des personnages clés de l’histoire tels que Geoffrey Chaucer, Alfred le Grand, Olivier Cromwell, Charles Dickens, la reine Elizabeth I ou encore Winston Churchill.

Il s’agit d’une référence – à découvrir en famille – ce qui permet par ailleurs de tous s’initier à l’anglais.

Histoire de l’Angleterre

Par Philippe Chassaigne

« Messieurs, l’Angleterre est une île, et je devrais m’arrêter là » : cette phrase, par laquelle le politologue André Siegfried ouvrait en Sorbonne son cours d’histoire des îles britanniques est, au fil des décennies, entrée dans la légende. C’est que l’Angleterre ne cesse, depuis toujours, de fasciner les Français, qu’ils voient en elle un pays au charme un peu désuet, incapable d’oublier complètement sa grandeur victorienne, ou bien, à l’inverse, le royaume de la libre entreprise, où viennent s’installer de plus en plus de jeunes « décideurs » du continent. Mythes séduisants, qui recouvrent évidemment une réalité plus complexe. Pour la comprendre, plongeons-nous dans le récit de ces deux millénaires d’histoire, depuis la conquête romaine à nos jours, en passant par l’époque saxonne, l’émergence d’une conscience nationale, les déchirements religieux, l’affirmation d’une puissance mondiale… Un récit non exhaustif, bien entendu, mais qui vise à faire apparaître les moments clés et les lignes de force d’un passé si vivace, encore aujourd’hui.

Elisabeth et Elizabeth, l’âge d’or

Avec Cate Blanchett (les deux films)

Partie 1 : Angleterre 1558. À la mort de sa demi-sœur Marie Tudor, Elizabeth, fille illégitime d’Henri VIII jusqu’alors menacée, devient reine. Mais, même à la cour, elle n’est pas à l’abri du danger. Pour survivre elle va devoir apprendre les subtilités du pouvoir…

Partie 2 : En 1585, Elizabeth Ière règne sur l’Angleterre depuis près de trente ans. Philippe II, roi d’Espagne lève une puissante flotte pour la renverser. Elizabeth se prépare à la guerre tout en menant un combat plus intime contre son amour pour le pirate Walter Raleigh. Tôt ou tard, elle le sait, elle devra choisir entre les aspirations de son cœur et ses devoirs de monarque…

Henry V

De Kennet Branagh

Le roi Henri V d’Angleterre est insulté par le roi de France. En conséquence, il conduit son armée dans la bataille contre la France. Sur le chemin, le jeune roi doit lutter avec le moral de ses troupes et ses propres doutes internes. La guerre se termine à la sanglante bataille d’Azincourt.

Bonne lecture, bon visionnage. L’Angleterre, le Royaume-Uni avant sa chute (qui ne lui est pas propre, voir l’état de la France aujourd’hui), c’était tout de même autre chose que la vie people de Meghan Markle et du prince Harry, entre deux révélations sur des viols et de l’exploitation sexuelle de mineurs commis par des gangs de pakistanais à Rotheram ou à Telford

« This is England …»

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V