Une juste récompense pour Arnaud Démare (FDJ) qui a enfin remporté son étape dans ce Giro 2019. Une victoire d’étape qui lui échappait depuis le début du Tour d’Italie, et qui finalement lui est revenue, à l’issue d’une 10ème étape plate, ennuyante à mourir, comme trop souvent lors de ces étapes de plat.

Le coureur français s’est imposé mardi entre Ravenne et Modène (145 km, il a battu au sprint Elia Viviani, Rüdiger Selig et Caleb Ewan.

Ce mercredi, étape de 221 km, très longue donc, entre Carpi et Novi Ligure. On risque de s’ennuyer de nouveau, en attendant le début de la montagne, dès jeudi.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine