Pont de l’Ascension. Des perturbations aériennes à prévoir ?

A LA UNE

Avec pas moins de trois jours fériés prévus au calendrier, hors week-end, l’année 2019 satisfait les Français, qui ont pu enchaîner deux week-ends de cinq jours et vont finir en beauté avec le pont de l’Ascension. Et en profiter pour partir ? En espérant que des perturbations aériennes ne viennent pas gâcher tout cela.

Plus de 38 500 vols ont décollé des aéroports français lors des deux premiers ponts de mai. C’est une légère hausse par rapport à l’an dernier. En revanche lorsque l’on regarde les perturbations, on constate une augmentation de 7 % des retards et 11 % d’annulations.

Quelles sont les destinations préférées des Français ?

Lors des deux premiers ponts de mai, plus de 6,2 millions de passagers ont été enregistrés dans les aéroports français. Une fréquentation légèrement en hausse par rapport à l’année dernière.

34,6 % des vols au départ des aéroports français étaient des vols intérieurs, avec comme destinations préférées : Paris, Toulouse, Nice, Lyon et Marseille. Les Français en ont également profité pour partir à la conquête des villes européennes comme Amsterdam, Madrid, Barcelone, Lisbonne ou encore Rome, parmi les plus plébiscitées.

Vueling, la compagnie aérienne qui a subi le plus de retards

Parmi les compagnies aériennes qui ont opéré le plus de vols lors des deux premiers longs week-ends, c’est la low-cost espagnole Vueling qui a été la moins ponctuelle avec 17 % de retards. Elle est suivie de près par EasyJet (12,7 %) et Lufthansa (11,4 %). Si l’on s’intéresse aux annulations de vol, c’est HOP! qui s’en sort le plus mal avec 4,1 % d’annulations, talonnée par Ryanair avec 3,9 % d’annulations. Il faut rappeler que la grève des contrôleurs aériens du 9 mai avait entraîné plus de 600 annulations de vols ainsi que de nombreux retards.

L’aéroport toulousain le plus touché par les annulations

Début mai, Toulouse-Blagnac faisait partie des aéroports qui avaient été particulièrement impactés par la grève des contrôleurs aériens. Sans surprise, il voit 4,8 % de ses vols annulés. Un taux qui risque d’augmenter puisque le 28 mai 2019, l’Union Nationale Des Taxis d’Occitanie souhaite bloquer l’aéroport toulousain, à l’image du mouvement de janvier 2016 qui avait paralysé de nombreux passagers.

Côté retard, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle enregistre quant à lui 12,1 % de vols décalés de 30 minutes ou plus. Il est suivi de Bâle-Mulhouse-Fribourg (10,9 %) et Paris- Orly (9,2 %)

Conseil :  En cas de retard important ou d’annulation de vol, les voyageurs doivent obtenir de la compagnie aérienne une confirmation écrite en indiquant la raison de ce retard. Il est également essentiel pour le voyageur de conserver des documents justificatifs tels que la confirmation de réservation et la carte d’embarquement.

En outre, la compagnie aérienne est obligée d’offrir à ses passagers des collations et des rafraîchissements après une période d’attente de deux heures, quelle que soit la cause du retard. Si la compagnie aérienne ne les offre pas, les passagers sont invités à les réclamer. Pour rappel, d’après l’étude Flightright/Odoxa 2019, 1 Français sur 2 s’estime insatisfait des solutions et de la considération apportées par les compagnies aériennes en cas de vol annulé ou retardé.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés