Plastique en Méditerranée. WWF stigmatise la France alors que l’Egypte et la Turquie sont les principaux responsables

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

Dans un rapport publié le vendredi 7 juin, l’ONG WWF s’affole à juste titre des quelques 600 000 tonnes de plastique déversées chaque année en Méditerranée par les 22 pays riverains.

Diffusé à l’occasion de la Journée mondiale des océans, ce rapport pointe tout particulièrement la responsabilité de la France. Cette accusation est largement relayée par les médias.

Pourtant, à bien regarder les chiffres, la France laisse filer « seulement » 11 000 tonnes de plastique en Méditerranée (sur 570 000 tonnes, le chiffre exact), soit 2 % des rejets. Ce que WWF lui reproche en fait, c’est moins sa gestion des déchets (« plus performante que d’autres pays méditerranéens »), que le mauvais exemple qu’elle donne. Comme un maître d’école qui serait déçu par une peccadille d’un bon élève, alors qu’il ferme les yeux depuis longtemps sur le fond de la classe.

Qui sont les mauvais élèves de la classe environnementale méditerranéenne ?

Les informations sur les cancres, on les trouve dans le rapport en anglais du WWF. 

Sur les 570 000 tonnes de déchets plastiques qui partent à la mer, 250 000 viennent de la seule Egypte, 111 000 tonnes de Turquie, soit presque les 2/3 à eux deux. Autre donnée, la petite Tunisie pollue autant que la France (11 000 tonnes chacune).

Dans les pays du sud de la Méditerranée, la crise écologique, moins médiatisée, est pourtant plus criante qu’en Europe : démographie débordante , incapacité des régimes corrompus à préparer l’avenir et à faire respecter la moindre règle commune… Dans le domaine des déchets plastiques, cela se traduit par l’absence d’infrastructures efficaces de traitement des déchets : avec à la clé des plages régulièrement envahies d’immondices en plastique, par exemple en Algérie. 

Pourquoi WWF cible-t-elle les pays européens ?

C’est donc plus le parti-pris idéologique que le souci de la vérité qui motive le rapport de WWF. Pour impliquer les Européens, il faut les rendre coupables, y compris en innocentant les vrais responsables. Peut-être que WWF compte qu’une fois sensibilisées les opinions publiques européennes sensibiliseront les gouvernants de leurs pays, qui sensibiliseront à leur tour les dictateurs arabes et turques.

Cette stratégie très indirecte va-t-elle marcher ?

En tout cas, elle tend à déresponsabiliser les opinions des pays arabes. Dans l’article rendant compte du rapport du WWF de 2018 sur le même sujet, le journal le Matin d’Algérie s’en tenait à des considérations générales et faisait l’impasse sur les responsabilités locales

Tant pis pour les plages algériennes. Tant pis pour les océans. 

Enora

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Environnement. Un plastique biodégradable réalisé à partir de déchets de poissons

Les déchets de poissons utilisés pour la consommation humaine pourraient connaître une nouvelle vie en remplaçant, après transformation, le plastique traditionnel, polluant et non-biodégradable....

Plonevez Porzay : marée de micro-plastiques suite à la tempête Justine

Comme souvent en hiver, la tempête Justine a déversé de nombreux micro-plastiques sur nos côtes. https://www.youtube.com/watch?v=Q2yOmChVX-M Crédit photo : DR (photo d’illustration)  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de...

Pleurtuit. Une machine à recycler le plastique au Super U

En moyenne, un Français engendre près de 30 kg de déchets chaque année dont 7 kg de produits encore emballés. Face à ce problème environnemental,...

Plastique, l’overdose (les dessous de l’oligarchie)

Nouvel épisodes des dessous de l'oligarchie, cette fois ci sur le plastique présenté ci-dessous par le réalisateur de la série :  Parlons aujourd'hui du plastique....