La série des WRC (World Rally Championship) est de retour en septembre 2019 dans un huitième opus sous licence officielle du FIA World Rally Championship 2019 .

D’après les créateurs du jeu, le gameplay a été entièrement repensé et davantage tourné vers la simulation. Afin de reproduire le plus fidèlement possible les sensations de pilotage, Bigben et Kylotonn ont invité le jeune talent américain Sean Johnston, pilote dans la catégorie Junior WRC, et son co-pilote Alex Kihurani à essayer WRC 8. Sean est non seulement un pilote confirmé mais également un joueur eSport de haut niveau faisant parti de la GT Academy. En tant qu’expert des jeux de simulation auto il est particulièrement qualifié pour s’exprimer sur une licence comme WRC.

Le retour des deux pilotes atteste du très haut niveau de réalisme atteint par la physique des différentes catégories. Ils soulignent également la précision des notes de co-pilote (ou « pacenotes »), éléments essentiels des courses de rallye qui permettent au pilote d’appréhender au mieux les spéciales. Asphalte, gravier et même glace : le rendu physique très réaliste de WRC 8 permet d’apprécier les différences de comportement du véhicule en fonction du terrain. Pour être plus rapide et remporter la victoire, il faut négocier au mieux chaque virage .

Pour cette 8ème édition, les concepteurs se sont aussi confrontés aux commentaires des joueurs , pour affiner le gameplay et modifier significativement l’expérience de jeu. « Avec son système de météo dynamique et sa physique ultra réaliste, venir à bout des 102 spéciales de WRC 8 vous demandera précision, anticipation et réactivité » expliquent les créateurs. Plus de 100 spéciales seront à jouer, dans 14 pays. Des défis hebdomadaires seront instaurés, ainsi que le très attendu mode eSport.

Désormais, il n y a plus qu’à attendre de voir ce que cela donne.

WRC 8 sera disponible en septembre 2019 sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine