Entretien RT avec Jérôme Gigou, secrétaire général adjoint du syndicat VIGI Police. Il revient sur l’annonce par l’IGPN de la hausse de plus de 200% en 2018 de l’utilisation des LBD et des grenades de désencerclement. Une augmentation à mettre sur le compte du maintien de l’ordre des manifestations des Gilets jaunes. Pour notre invité, le LBD n’aurait pas dû être utilisé dans ces situations, «mais principalement pour les violences urbaines». Il qualifie ainsi l’assaut de l’Arc de Triomphe lors de l’acte 3 du mouvement de «saccage».

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine