Nantes dans le top 10 des parkings privés les plus chers de France. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par Yespark, application de location longue durée de places de stationnement qui souhaite, outre un bon coup de publicité en réalisant cette étude, offrir aux automobilistes un panorama du prix moyen d’une location de parking privé dans 390 communes françaises.

Chaque année, environ 1,2 million de places de stationnement sont louées dans des parkings privés d’immeubles résidentiels, pour un total de près d’1 milliard d’euros. Malgré la taille considérable du marché, il est quasiment impossible de savoir ce que coûte vraiment une place de parking. Les tarifs dépendent principalement de la localisation mais aucune grille de référence ne guide le consommateur dans son choix.

La compilation des données a permis d’établir une moyenne des prix à 3 échelons territoriaux : villes, départements et régions. L’étude indique également où se situent les parkings les plus chers de France et fournit un panorama de prix moyens pratiqués dans les principales villes dans chacune des régions.

Le top des villes les plus chères de France

Dans ce top des villes les plus chères de France, 8 agglomérations françaises ont un tarif supérieur ou égal à la moyenne nationale de 83 €/mois. En toute logique, Paris occupe la première marche du podium. Il faut compter un prix moyen de 145 €/mois pour un emplacement, soit 62 € de plus que la moyenne nationale. À l’année, le budget moyen d’une location de parking est de 1 740 €. Si Paris est bien la ville la plus chère en matière de stationnement, souscrire à un parking privé restera la solution à privilégier. En effet, avec des amendes pouvant atteindre jusqu’à 100 € par jour dans certains cas, louer une place de parking est aussi recommandé que rentable ! Nice arrive deuxième du classement. Il en coûtera, pour louer un emplacement, 105 €/mois, soit 1 260 € à l’année. Avec un prix moyen de 96 €/mois, Annecy se glisse à la troisième place, devançant de peu Marseille (94 €) et Aix-en-Provence (93 €).

Nantes, première ville bretonne dans ce classement peu enviable, figure en 9ème position (77 € en moyenne).

Si les budgets location à l’année de ce top, avoisine ou dépasse le millier d’euros, il reste rentable à long terme face au coût d’un stationnement quotidien sur voirie et au danger du FPS (Forfait de Post-Stationnement) dont la majoration peut être salée selon les villes. Depuis l’instauration du FPS au 1er janvier 2018, si Nice a choisi de réduire le montant des amendes à 16 €, celui-ci peut être majoré à 66 € ; tandis qu’à Annecy, qui compte un parc de 2 500 places de stationnement payantes sur voirie, il est de 25 € avec un montant majoré à 75 €. À Marseille comme à Lille, le prix est de 17€. Un FPS bas mais dont le montant majoré grimpe à 67 € ! À Aix-en-Provence, le montant FPS de 33 € est majoré à 83 €. Dans ce classement, outre la capitale, Lyon trône en pole position des villes où la contravention reste la plus élevée avec un FPS allant de 35 à 60 € suivant la zone et une majoration de 85 à 110 €. Enfin, à Grenoble, Strasbourg, Bordeaux les amendes de stationnement atteignent 35 € et la majoration 85 €.

Si on compare du côté des capitales régionales, Nantes se classe 6ème et Rennes 12ème (54 € en moyenne).

Classement des régions où le prix du parking est le plus élevé

L’Île-de-France est, sans surprise, la région la plus chère de France, avec un tarif moyen de location de places de stationnement de 109 €/mois, soit près de 27 € de plus que la moyenne nationale (83 €). Elle est suivie de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dont le prix moyen d’une location s’élève à 94 €/mois puis de l’Auvergne-Rhône-Alpes qui se hisse au 3ème rang des régions les plus chères avec un budget de 76€/mois. Les Hauts-de-France et l’Occitanie ferment la marche de ce top 5. Le prix moyen d’une location dans ces deux régions est ainsi de 70 €/mois. Ce tarif identique leur permet de se partager la 4ème place du classement.

La Bretagne et les Pays de la Loire font plutôt figure de bons élèves, en 8ème et 9ème position (59 € en moyenne).

Payer de plus en plus cher pour pouvoir simplement stationner. Et demain, payer pour pouvoir respirer ?

Crédit photos : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V