Vacances d’été : adieu vieille Europe, les Français préfèrent le Maghreb et la Turquie

vacances d'été

Tandis que les vacances d’été se profilent, les Français vont se tourner davantage vers les destinations extra-européennes. Plus particulièrement le Maghreb et la Turquie.

Vacances d’été : adieu vieille Europe !

La forêt de Brocéliande et ses légendes arthuriennes, le Mont-Saint-Michel et son architecture vertigineuse ou encore les côtes bretonnes et leur fraîcheur valant de l’or en ces jours de canicule invivable : des destinations qui vont encore attirer les Hexagonaux en cet été 2019 avec une progression de 8 % des réservations de juillet à septembre à l’intérieur du territoire. Mais d’autres ont les yeux tournés vers le sud.

L’héliotropisme est une valeur en vogue dans la France de 2019. C’est ce qu’indiquent les résultats du Seto, un syndicat regroupant quelque 70 tour-opérateurs. Mais cette attirance pour le soleil et la chaleur connait des nuances. Ainsi, la destination européenne phare en moyen courrier qu’est la Grèce séduit moins qu’avant les Français. Le pays, premier en volume pour les tour-opérateurs de France, voit son nombre de réservations diminuer de 8 % pour ses îles. Une baisse de 6 % pour la Grèce continentale. Le Parthénon et l’Antiquité ont visiblement perdu de leur intérêt pour les touristes hexagonaux.

De l’autre côté de la Méditerranée, les îles espagnoles des Canaries et des Baléares ne sont plus, elles non plus, dans les petits papiers des Français : les réservations chutent de 14 % pour les premières, de 13 % pour les secondes. Trop ringard les vacances balnéaires à l’européenne ?

Les français préfèrent le Maghreb et la Turquie

Phénomène de vases communicants ? Cette désertion de l’Europe méridionale  ne fait pas que des malheureux puisque, dans le même temps, d’autres destinations, extra-européennes celles-là, grimpent en flèche. La Tunisie et le Maroc, respectivement classés 4e et 5e dans le top 10 des destinations moyen courrier chez les Français, voient le nombre de réservations chez les tour-opérateurs augmenter de 23 % et de 2 %. Une relativement faible progression du Maroc qui s’explique par une attractivité déjà élevée lors de l’été 2018. En Tunisie, ce sont ainsi quelques 80 000 clients français supplémentaires par rapport à l’année dernière qui sont attendus en cette belle saison.

Si elle n’est pas dans le classement, l’Égypte voit son volume de réservation de la part des Français croître de 102 %. Des Français également fascinés par le pays d’Erdogan ? La Turquie (9e dans le top 10) connait elle aussi un boom au niveau des réservations : +59 %. Enfin, la palme de la progression revient à la Jordanie qui avec des réservations de Français en hausse de 238 %.

vacances d'été
©Seto

Dommage que cette étude n’en dise pas davantage sur les profils de ces futurs voyageurs et sur leurs attentes en matière de tourisme…

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !