Les sauveteurs en mer de la SNSM donnent rendez-vous aux familles, et plus particulièrement aux 7-12 ans au Croisic, le 4 août prochain, afin de participer gratuitement à des animations dédiées aux premiers secours et risques en bord de mer.

Entre le 1er juin et le 30 septembre 2018, 600 noyades accidentelles ont été recensées chez les moins de 13 ans selon l’étude NOYADES 2018. Un chiffre alarmant qui a presque doublé depuis la dernière étude NOYADES de 2015. Au total en France, on compte près de 1 650 cas de noyades accidentelles, dont 412 ont entrainé la mort.

Conscients de l’exposition soutenue des enfants de 7 à 12 ans aux risques en bord de mer et aux accidents de la vie courante, la SNSM en partenariat avec le groupe Macif mène cet été une grande campagne de sensibilisation avec les nageurs sauveteurs.

Cette opération a pour objectif de donner un premier niveau de connaissance en matière de secourisme aux enfants au travers d’animations ludiques et éducatives et sensibiliser également les parents.

Au programme : Identification des risques en bord de mer (se perdre, se noyer, se blesser), initiation aux gestes qui sauvent, apprentissage des numéros d’urgence, utilisation du défibrillateur semi-automatique, utilisation du matériel de secours, disposition d’une victime en position latérale de sécurité ou encore apprentissage des réflexes en cas d’accidents (protéger, alerter, secourir)

A l’issue de chaque atelier de prévention, les « Mini sauveteurs » repartiront avec un kit pédagogique et utile tant sur le bord de mer que dans la vie courante comprenant un diplôme de mini-sauveteur, une trousse de secours complète pour être toujours prêt en cas de bobos, des bracelets de plages pour être facilement retrouvé si l’on s’égare et un quiz sur la protection des océans.

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association à but non lucratif – reconnue d’utilité publique et Grande cause nationale 2017. Elle a pour mission le sauvetage en mer et la surveillance des plages.

Elle s’appuie sur 8 000 bénévoles qui œuvrent à partir de 214 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer) et de 32 centres de formation et d’intervention. Elle est financée à 80% par des ressources privées, essentiellement issues de la générosité du public et des entreprises.

En 2018, les Sauveteurs en Mer ont porté secours à 30 000 personnes dont plus de 10 000 en mer.