Retour sur le pardon de Ste Anne d’Auray

A LA UNE

Cette année encore avait lieu le 26 juillet 2019 le grand pardon de Sainte-Anne d’Auray. Après la veillée de jeudi 25 juillet, la messe pontificale a eu lieu à 11h., précédée de la procession des bannières des paroisses de toute la Bretagne.

La cérémonie présidée par monseigneur Aristide Gonsallo, évêque de Porto-Novo au Bénin, était l’événement du jour. Un très grand nombre de fidèles (environ 20000 personnes) et des conditions climatiques optimales ont permis que cette nouvelle édition soit un grand succès.

La journée avait commencé par les Laudes solennelles à 8h suivies de la messe en breton. A 10h30, la procession se mettait en route pour la messe pontificale de 11h. A 14h30, le chapelet en plusieurs langues était proposé avant les vêpres pontificales présidées à nouveau par Monseigneur Gonsallo.

Enfin une dernière messe clôturait cette journée ponctuée par des confessions proposées tout au long de la journée comme il se doit dans tout pardon breton. Il est à noter que Sainte-Anne d’Auray est le plus important lieu de pèlerinage en Bretagne.

De façon traditionnelle, après une marche ou une procession des bannières vers le sanctuaire suivie de la messe sur l’esplanade, les milliers de pèlerins venus honorer la patronne des Bretons ont confié leurs intentions à la grand-mère du Christ. Ce lieu où Ste-Anne est apparue à Yvon Nicolazic, un paysan, en 1623, lui demandant, après s’être présentée comme « me zo Anna mam Mari », de reconstruire une chapelle sur le champ du Boceno. Une statue est retrouvée, enfouie en terre. En 1625, le lieu a accueilli la première messe de pèlerinage. Depuis la tradition est perpétuée sur ce magnifique site.

Un des plus célèbres pèlerins venu le 20 septembre 1996 est le pape Jean-Paul II rassemblant 160000 fidéles. Il adressa particulièrement un message aux familles dans le parc du mémorial. Il appela toutes les personnes présentes à approfondir et transmettre l’héritage de la foi, à approfondir la parole de Dieu, à bâtir l’Église dans sa mission universelle et à ce que les familles transmettent et défendent la vie sous toutes ses formes.

A noter qu’en septembre se déroulera un pèlerinage à Ste Anne d’Auray, organisé par la Fraternité bretonne légitimiste.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes atomise Agen et sonne le réveil à La Rabine (46-3)

C'était le match qu'il ne fallait pas perdre, et le RC Vannes a fait le boulot, vendredi soir, à...

En 2022, lutte des classes ou lutte identitaire ? Bégaudeau et Bousquet face-à-face

À l’approche des Présidentielles de 2022, rien n’est encore joué. Emmanuel Macron jouit d’une remarquable stabilité à 24% des...

Articles liés